Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 06/01/2012
Réagir Par

12 hôpitaux habilités à explanter les prothèses PIP dans le Val de Marne

12 hôpitaux habilités à explanter les prothèses PIP dans le Val de Marne
Publicité

L’agence régionale de la santé (ARS) a publié la liste de tous les hôpitaux autorisés à retirer les prothèses mammaires de la marque « Poly Implant Prothèse » (PIP). Dans le Val de Marne, douze sites sont habilités. Concrètement, l’avis rendu le 22 décembre par l’Institut national du cancer,

l’Institut de veille sanitaire et l’Afssaps indique qu’il n y a pas à ce jour de risque accru de cancer chez les femmes porteuses de prothèses de marque PIP en comparaison aux autres prothèses. Il y a en revanche des risques de rupture et le pouvoir irritant du gel peut conduire à des réactions inflammatoires, rendant difficile l’explantation. Les autorités sanitaires conseillent donc aux femmes porteuses de ces prothèses de contacter leur chirurgien afin de prendre rendez-vous.

Pour en savoir plus, voir la page consacrée à ce sujet par l’ARS.

Liste des établissements habilités à retirer ces prothèses dans le Val de Marne

Bry/Marne : Hôpital Privé de Marne-La-Vallée 01 49 14 80 00
Champigny Sur Marne : Hopital Prive Paul d’Egine 01 49 83 66 00
Charenton : Clinique de Bercy 01 43 96 78 00
Kremlin Bicêtre : Hôpital public de Bicêtre 01 45 21 21 21
Nogent Sur Marne : Hopital privé Armand Brillard 01 43 94 81 00
St Maur des Fossés : Clinique Gaston Metivet 01 49 76 76 49
Thiais : Hopital privé de Thiais 01 45 60 28 45
Villejuif : Institut Gustave Roussy 01 42 11 42 11
Villeneuve St Georges : CHI de Villeneuve St Georges 01 43 86 20 00
Vincennes : Hôpital d’instruction des Armées Begin 01 43 98 50 00
Vitry Sur Seine : Clinique privée des Noriets 01 45 59 55 03
Vitry Sur Seine : Clinique privée Pasteur 01 45 73 35 35

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi