Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 25/10/2012
Réagir Par

200 Sanofi ont manifesté dans le Val de Marne

200 Sanofi ont manifesté dans le Val de Marne

Toujours mobilisés contre le plan de suppression de postes prévu par le groupe pharmaceutique Sanofi, les salariés insatisfaits de l’avancée  des discussions en CCE (comité central d’entreprise), espèrent rencontrer François Hollande pour débloquer la situation. En attendant, les jeudis de la colère se poursuivent en région parisienne comme à Toulouse, et ils étaient hier 200 à défiler dans les rues de Vitry sur Seine, avec leurs collègues de Romainville (Seine-Saint-Denis).

Un défilé ponctué d’une « Sanofienne » chantée par les manifestants devant la statue de Rouget de Lisle à Choisy-le-Roi. « Puisque la direction est fermée, refuse le dialogue et ne change pas sa position, pourquoi changerions-nous la nôtre ? » demande Pascal Collemine, responsable CGT. « On sait qu’Arnaud Montebourg a fait remonter le dossier jusqu’à Jean-Marc Ayrault et François Hollande. Ils réfléchissent à la façon dont ils pourraient recevoir l’intersyndicale. C’est là dessus que repose notre principal espoir » juge t-il.

Une procédure en référé sera en parallèle lancée lundi matin au tribunal d’instance d’Ivry-sur-Seine. « Nos avocats ont trouvé quelques failles dans le projet de plan, notamment sur les questions de confidentialité » assure Pascal Collemine. Une démarche qui vise « à gagner du temps principalement. » Les jeudis de la colère se poursuivent également sans répit. « On va sûrement organiser une grosse manifestation, comme celle du 3 octobre à Paris » (voir notre article). « Une chose est sûre : l’intersyndicale restera soudée« , insiste-t-il.

Voir les précédents articles sur ce sujet.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi