Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maurice | 15/05/2012
Réagir Par

Appel à la grève aux Hôpitaux de Saint-Maurice

Alors qu’un mouvement social avait déjà enflé au sein des Hôpitaux de Saint Maurice (issu de la fusion de l’hôpital Esquirol et de l’HNSM) en janvier 2012 suite à la volonté de la direction de verser une partie de la prime de fin d’année au mérite, qui s’était finalement conclu favorablement pour les agents, après plusieurs grèves et interventions d’élus, la situation s’est à nouveau tendue et un appel à la grève a été lancé pour le jeudi 24 mai. Explications.

Dans un communiqué, les syndicats Sud Santé Sociaux et CGT s’inquiètent que les critères au mérite soient de nouveau d’actualité, « assortis d’un coup d’arrêt des déroulements de carrière des agents ». « Cette nouvelle attaque remet en cause les engagements pris lors de la fusion par la direction, la Commission Médicale d’Etablissement et le Président du Conseil d’Administration (M. Cambon, sénateur-maire UMP de St Maurice) sur le ‘mieux disant social’« , regrettent-ils.

Plus particulièrement, les syndicats dénoncent une « suppression des avancements d’échelons accélérés, entrainant un ralentissement des gains salariaux, des promotions au ‘mérite’, au mépris de l’ancienneté » et encore  « une remise en cause du protocole RTT »

« Dans le même temps, les primes des directeurs sont très largement revalorisées, pouvant atteindre jusqu’à 67 000 euros annuels ! Sur quels critères ? Une bonne gestion? soit la diminution des charges de personnel qui passe inévitablement par la remise en cause des acquis sociaux? Les Hôpitaux de Saint Maurice comptent 16 directeurs pour 2200 agents, contre 10 par exemple au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, établissement de taille équivalente. Une partie d’entre eux est par ailleurs logée dans les logements sociaux réservés de l’établissement, alors que des dizaines d’agents, ne gagnant pour certains que le SMIC, attendent d’y être logés ! » tempêtent les syndicats.

C’est dans ce contexte qu’un appel à une grève reconductible a été lancé à partir du jeudi 24 mai.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi