Publicité
Publicité : Ordival 94
Commerce | Rungis | 14/12/2012
Réagir Par

Baptême de Rungis pour la ministre du Commerce

Baptême de Rungis pour la ministre du Commerce
Publicité

La ministre du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, Sylvia Pinel, est venue encourager les commerçants du MIN de Rungis ce jeudi 13 décembre. Quatre heures de visite dans ces 234 hectares de halle, de la triperie avec démonstration de découpe de tête de veau jusqu’aux sapins de Noël en passant par le carreau des producteurs,

la cave où s’épanouissent les meules d’un quintal de Comté, Le Delas (un grossiste pluridisciplinaire haut de gamme) ou encore le groupement des employeurs qui s’efforce de faire perdurer des filières de compétences, le tout avant la pause steak-frites à l’Etoile.

« Je suis venue pour voir comment vous travaillez sur le terrain. Mes parents étaient bouchers et j’ai été chercher les carcasses quand j’étais petite, cette visite me parle et me touche.  Etant originaire du Sud-Ouest, je suis aussi très sensible aux bons produits du terroir« , a commenté la ministre, accueillie notamment par le président de la Semmaris, Stéphane Layani, et Christian Pépineau, président des grossistes de Rungis.

Tout au long de cette visite, les représentants des grossistes de chaque filière ont insisté sur les terroirs d’origine de chaque production, présentant ici le très confidentiel Bleu de Termignon (un fromage au lait cru de Haute-Maurienne) et là les dernières fleurs cultivées en Ile de France.

La ministre n’a pas fait de déclaration politique particulière.

[gallery link="file"]

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi