Emploi | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 14/05/2012
Réagir Par

Bilan du recrutement militaire dans le département

Publicité

Le général Benoît Royal (cousin de Ségolène Royal), sous directeur du recrutement de l’armée de Terre, s’est rendu ce lundi 14 mai au Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées (CIRFA) de Choisy-le-Roi pour faire le bilan du recrutement militaire dans le Val de Marne.

Alors que 12 000 personnes se dirigent chaque année dans les rangs de l’armée de Terre, le Val-de-Marne contribue en deçà de la moyenne nationale. 107 jeunes ont été ainsi recrutés en 2011 et 42 depuis le début de l’année 2012 dans le département. Une tendance spécifique à la banlieue car Paris attire toute la population d’Ile de France faisant de l’ombre aux centres de recrutements périphériques.

Selon le Général Benoît Royal, ces résultats s’expliquent aussi par une méconnaissance du secteur de l’armée en Ile de France. Et ce malgré les campagnes publicitaires et la visibilité sur les réseaux sociaux (twitter, facebook…)

« S’engager dans l’armée c’est aussi bénéficier d’une formation, d’une prise en charge totale (logement et repas) et en plus d’être payé 1200euros net par mois ! » insiste pourtant le général. « Et c’est un métier exigeant et rigoureux qui développe des qualités appréciées par d’autres recruteurs. » Car au terme de cinq ans d’engagement ( fin du premier contrat), le militaire peut se reconvertir ou prolonger son contrat. « Ils choisissent généralement de renouveler leur contrat » assure Benoît Royal.

Aujourd’hui l’armée propose 400 spécialités et recrute des candidats de 18 à 29 ans avec ou sans formation. Dans le Val de Marne, sur les 107 recrutés en 2011, environ 40% avaient un niveau bac, 50% un niveau CAP/ BEP et 10% étaient sans diplômes. A noter que la profession reste encore largement masculine (90% des candidats sont des hommes).

Information Pratique:
CIRFA de Choisy le Roi
15 Avenue Anatole FRANCE
01 48 84 40 00

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi