Réagir Par

Campement de Roms à Ivry : le sursis et après ?

Campement de Roms à Ivry : le sursis et après ?

Les 200 personnes Roms installées depuis un an dans un campement à Ivry sur Seine, aux bords de l’hôpital Charles Foix, pourront y rester encore quelques temps. Propriétaire des terrains, l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris) a été déboutée hier de sa demande d’expulsion par le juge des référés du Tribunal administratif de Melun. Alors que l’AP-HP arguait de l’insalubrité des lieux pour motiver le caractère d’urgence de leur expulsion, le juge a considéré que cela n’était pas le cas en raison du soutien de la ville et des associations permettant d’améliorer les conditions d’hygiène du site. Il reste à juger l’affaire sur le fond mais cela renvoie la décision à dans plusieurs mois. Un sursis qui ne dispense pas de rechercher des solutions sur le long terme.

La suite de cet article est réservée aux abonnés !

Si vous êtes abonné cliquez ici pour vous connecter.

Si vous êtes déjà abonné et connecté à votre compte, pensez à recharger la page avec Ctrl+F5 ou à vider le cache de votre navigateur pour accéder à l’intégralité de l’article (ou cliquez ici).

La plupart de nos articles sont accessibles gratuitement afin de pouvoir être lus par tous.

Cependant l’information a un coût, et nous réservons donc certains articles ou parties d’articles à nos abonnés payants. Vous pouvez souscrire un abonnement individuel en quelques clics ici.

Il vous donnera immédiatement accès à tous nos articles et contenus réservés aux abonnés, et à tous nos autres articles sans limitation.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , , , avec comme tags AP-HP, , ,
7 commentaires pour Campement de Roms à Ivry : le sursis et après ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi