Société | | 22/01/2012
Réagir Par

Champigny : Coeuilly ne veut pas des antennes Free

Champigny : Coeuilly ne veut pas des antennes Free

Alors que Free Mobile se dépêche de compléter son réseau d’antennes relais pour satisfaire ses nouveaux clients, les implantations sur le terrain ne font pas que des enthousiastes. A Champigny (Val de Marne), un collectif d’habitants du quartier de Coeuilly s’est constitué avec le soutien de l’association Priartem pour protester contre un projet d’antennes près de chez eux.

Après avoir manifesté il y a deux semaines, ils étaient à nouveau une petite centaine devant la mairie ce samedi 21 janvier, aux côtés de riverains du Tremblay en colère contre des implantations Bouygues Télécom.

“Les élus sont là pour nous représenter et pas pour représenter les opérateurs!”. Laurent, membre du collectif Priartém, est en colère contre la municipalité. “Free doit s’implanter dans notre quartier, sur un terrain privé, au milieu des habitations. Les techniciens vont nous dire que rien n’a été prouvé sur les risques. Mais c’est justement ce qui nous fait peur! Nous mettons la pression sur la ville pour qu’elle nous soutienne, c’est le rôle des élus”,

D’autres antennes, à proximité du quartier, existent pourtant déjà, qui n’ont pas suscité un tel émoi. “Mais elles sont en hauteur, sur des immeubles. Le risque est toujours là mais la population est moins en contact. Dans notre quartier, les futures antennes doivent être à 13 mètres de haut, ce n’est rien. Et en plus, c’est au milieu des habitations!” explique Jean-Baptiste, dans le quartier depuis 10 ans. Une habitante, venue soutenir le mouvement, renchérit “Moi j’ai peur pour mes enfants, ils n’ont pas de téléphone pour le moment et je n’en veux pas. On parle de cancer. Cela me fait vraiment peur!”

Le collectif ne veut rien lâcher, même si l’optimisme n’est pas forcément au rendez-vous pour tout le monde. Dans l’après-midi, une délégation a été reçue à la mairie.

Voir article précédent sur les antennes relais à Champigny.

Voir article sur les antennes relais dans le Val de Marne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Champigny : Coeuilly ne veut pas des antennes Free
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi