Réagir Par

Cinq interpellations dans une enquête sur le financement du PKK

Cinq personnes ont été interpellées ce mardi 31 janvier dans le Val de Marne et l’Essonne, dans le cadre d’une enquête antiterroriste sur des tentatives d’extorsion de fonds pour le financement du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), parti d’extrême gauche turc considéré comme un mouvement terroriste par la Turquie, l’Union européenne et les Etats-Unis.

Ces cinq personnes ont été interpellées par la sous-direction anti-terroriste (SDAT) dans le cadre d’une information judiciaire conduite par le juge Thierry Fragnoli portant en particulier sur des tentatives d’extorsion de fonds sur des restaurateurs.

En juin, sept personnes avaient été mises en examen notamment pour financement du terrorisme et cinq d’entre elles incarcérées dans le cadre de cette enquête. Le ministère de l’Intérieur avait assuré à l’époque que trois cadres importants du PKK en France figuraient parmi les personnes interpellées.

L’enquête avait été ouverte à la suite de plaintes pour extorsion de fonds qui devaient servir au financement du PKK, selon le ministère.  Le PKK a déclenché en 1984 une rébellion sécessionniste dans le sud-est de la Turquie, région pauvre peuplée majoritairement de Kurdes. Un conflit qui, selon l’armée,  aurait  fait plus de 45.000 morts depuis cette date.
Source AFP

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Terrorisme
Cet article est publié dans
Un commentaire pour Cinq interpellations dans une enquête sur le financement du PKK
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi