Législatives 2012 | Val-de-Marne | 15/06/2012
Réagir Par

Comment les députés sortants ont-il rempli leur mandat ?

Comment les députés sortants ont-il rempli leur mandat ?

Alors que le second tour des élections législatives décidera des onze députés du Val de Marne à l’Assemblée nationale, quel est le bilan d’activité des sortants ? Le site NosDéputés.fr s’est attelé à évaluer l’activité de chaque député, de sa présence en commission ou dans l’hémicycle au nombre de lois ou amendements qu’il a signé ou écrit.

Dans le Val de Marne, les records varient en fonction des types d’activité. Voir le tableau complet.

Au-delà de la comptabilité, chacun a eu ses sujets de prédilection.
Ainsi, Henri Plagnol (1e circonscription) s’est-il intéressé à la convention sur les brevets européens, le Grand paris, la situation en Afghanistan.
Laurent Cathala (2)° est intervenu à propos de l’hôpital Henri Mondor.
Didier Gonzales (3°) s’est investi sur les questions relatives aux aéroportsn e particulier celui d’Orly,  et fait une proposition de loi en ce sens. Il a aussi suggéré le prolongement du mandat présidentiel à 6 ans et travaillé sur la lutte contre la contre-façon au niveau européen.
Jacques Alain Bénisti (4°) est largement intervenu sur la Lopsi (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure). Il a aussi fait des propositions de loi comme l’interdiction de l’affichage publicitaire ou politique sur les murs d’établissements accueillant des mineurs.
Gilles Carrez (5°), rapporteur général des finances, a été naturellement investi sur toutes les questions de budget et les lois de finances.
Patrick Beaudoin a proposé une loi sur l’inscription des noms des Morts pour la France sur les monuments aux morts et aussi proposé de créer un parcours de la citoyenneté, du civisme et de l’esprit de défense.
Richard Dell’Agnola (7°, ancienne 12°) a travaillé sur les lois DALO (droit au logement opposable) et SRU (Solidarité renouvellement urbain).
Michel Herbillon (6°) s’est impliqué dans les questions relatives aux institutions européennes et est intervenu dand le maintien du service de chirurgie cardiaque à Hebri Mondor.
René Rouquet (9°) est intervenu sur la répression de la contestation de l’existence des génocides reconnus par la loi et les lois de finances.
Pierre Gosnat (10°) a défendu le renforcement de la loi SRU, l’urgence en matière de logements, l’interdiction du fichage génétique des militants syndicaux.
Jean-Yves Le Bouillonnec (11°)  a travaillé sur le logement et la lutte contre l’exclusion, la modernisation des institutions de la Ve république, la protection pénale de la propriété  sur internet et le travail et pouvoir d’achat.

Ces éléments ne sont pas exhaustifs, voir toutes les fiches relatives aux députés sortants du Val de Marne sur le site NosDéputés.fr.

A noter que dans l’ancienne mandature, le département comprenait 12 circonscriptions. La 12°, qui correspond à l’ancienne 7e, a disparu dans le redécoupage. Elle a connu deux députés de 2007 à 2012 : Marie-Anne Montchamp (actuellement candidate au Bénélux) puis Olivier Dosnes son suppléant.  Voir le tableau de correspondance Villes/circonscriptions.

Voir aussi le dossier spécial Elections législatives 2012 dans le Val de Marne

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi