Education | Val de Marne | 06/09/2012
Réagir Par

Concertation sur l’école : débats publics à Nogent, L’Hay, Créteil

Concertation sur l’école : débats publics à Nogent, L’Hay, Créteil
Publicité

Les ministres de l'Education nationale se succèdent sans se ressembler, mais tous affectionnent les grandes concertations. En 2003, Luc Ferry et Xavier Darcos, son ministre délégué et successeur, avaient fait plancher la commission Thélot (du nom de son président et rapporteur) en parallèle d'une série de brainstormings sur le terrain. En 2011,  Luc Chatel avait choisi de travailler spécifiquement sur les rythmes scolaires, organisant débats publics et ouvrant un site Internet dédié.  Vincent Peillon, lui, a lancé sa concertation à peine quelques semaines après sa nomination.

Baptisée Refondons l’école de la république, elle s’articule autour de quatre thèmes traités chacun par un groupe de travail : la réussite scolaire pour tous (en primaire, collège et lycée,  redéfinition du socle commun, valorisation de l’enseignement professionnel, prévention du décrochage scolaire, orientation, renforcement de l’éducation artistique, culturelle et scientifique), les élèves au cœur de la refondation (rythmes éducatifs, santé des élèves, accompagnement du handicap, apaisement du climat scolaire, citoyenneté), un système éducatif juste et efficace (numérique, équité des territoires, gouvernance, évaluation, rôle des parents) et  des personnels formés et reconnus (formation, redéfinition des missions, évaluation).

Concrètement, chaque groupe de travail a organisé des ateliers de réflexion pendant quinze jours en juillet et à nouveau depuis le 20 août. Au sein de l’Académie de Créteil, quelques 80 personnes ont participé à ces ateliers. Dans ce cadre, sont également prévues des réunions publiques, organisées au niveau de chaque Académie. Dans le Val de Marne, trois rencontres sont prévues chacune sur un thème différent. Tout le monde est invité à y participer.

3 réunions dans le Val de Marne

Lundi 10 septembre à Créteil
La réussite scolaire pour tous
RDV à 17 h au lycée Saint Exupéry (2-4 rue Henri Matisse)

 

 

Mercredi 12 septembre à L’Hay les Roses
Tice (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) : une nouvelle donnée pédagogique
RDV à 17 h au collège Chevreul (137 Boulevard Paul Vaillant Couturier)

Mardi 18 septembre à Nogent sur Marne
Le handicap à l’école : mieux accueillir et mieux former
RDV à 17 h au lycée Louis Armand (173 Boulevard de Strasbourg)

Participer sur Internet

Il est aussi possible de contribuer sur le sujet de son choix directement sur le site Internet dédié à cette concertation.

Et après ?

La synthèse de cette concertation se tiendra fin septembre début octobre. Elle nourrira d’une part le projet de loi d’orientation et de programmation pour l’École qui devrait être présenté d’ici la fin de l’année 2012, et, au-delà de l’aspect législatif, l’organisation de cette administration.

En attendant la synthèse de cette concertation, vous pouvez consulter les deux précédentes :
La conférence nationale sur les rythmes scolaires. (qui s’est en partie concrétisée cette rentrée scolaire par l’allongement des vacances de la Toussaint et l’obligation de pratiquer une pause méridienne d’au moins 1h30).
La commission du débat national sur l’avenir de l’école présidée par Claude Thélot
Et consulter en temps réel les propositions concernant le projet Refondons l’école de la république.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi