Justice | Créteil | 19/09/2012
Réagir Par

Conférence sur le droit et les nouvelles technologies

Télécharger dans votre calendrier
  • Conférence sur le droit et les nouvelles technologies
  • jeudi 27 septembre
  • Maison de L'Avocat - rue Pasteur Valéry Radot- Tribunal de Grande Instance de Créteil
    Créteil
  • Gratuit 0 EUR
Conférence sur le droit et les nouvelles technologies
Publicité

A l'occasion du lancement de son nouveau portail Internet, l'ordre des avocats du Barreau du Val de Marne organise une journée sur les nouvelles technologies jeudi 27 septembre après-midi. La matinée sera consacrée à une formation au RPVA (réseau privé virtuel de l'avocat). Le lancement du  nouveau site officiel de l'Ordre des avocats du Val de Marne se tiendra à 18 heures, suivi d'un cocktail. Informations pratiques ci-dessous :

Programme détaillé

9h30-12h30 : Formation RPVA ( Réseau Privé Virtuel de l’Avocat) par l’ENADEP qui portera sur :  » Comment bien utiliser son RPVA ».
Cette formation validera 3h pour les avocats.

15h-18h : Grande conférence sur les nouvelles technologies
15h: Ouverture de la conférence par Véronique Dagonnet, Bâtonnier de l’Ordre des avocats du Val de Marne
15h10 : Intervention de Myriam Quemener, Magistrat, Procureure adjointe au Barreau de Créteil
15h25 : Intervention de François Coupez
15h40: Intervention de Thierry Galy, Commissaire divisionnaire de Police
Les tables rondes seront animées par Jordan Pillet, rédacteur en chef de Culture Droit.
16h00: 1ère table ronde : Les comportements illicites, défendez vos intérêts sur internet !
L’implication toujours plus forte des nouvelles technologies dans la vie de chacun peut notamment se mesurer à l’aune du temps nécessaire à l’adoption de ces technologies dans le grand public (de la Télévision à Internet par exemple). Des habitudes naissent, voire de nouvelles façons de réfléchir et de donc de travailler apparaissent, l’entreprise se devant de réagir et de les intégrer (digital natives, génération Y, etc.). Le droit lui aussi s’adapte, afin de prendre en compte les nouveaux comportements, d’encadrer les abus et de protéger l’entreprise et les personnes. L’hypermnésie perpétuelle que semble promouvoir les réseaux sociaux s’oppose ainsi aux règles existantes, les contentieux se multiplient : atteinte à l’image, diffamation, usurpation d’identité, les entreprises (diffamation de salariés sur Facebook, etc.) comme les citoyens en sont victimes… ou parfois à l’origine des faits. Quels sont leurs recours ou les limites à ne pas franchir ? Leurs perspectives ? Leurs moyens d’anticiper les situations pour gérer et protéger ce qui doit l’être, notamment la e-reputation ?
Une solution perçue par l’entreprise est dans l’internalisation du problème, avec la création de réseaux sociaux internes, utilisant les habitudes forgées pour la performance de l’entreprise. Mais là aussi, les problématiques juridiques sont nombreuses et nécessitent d’être anticipées : accès à des tiers ? Propriété des contenus ? Gestion des données personnelles ? Responsabilité des community managers ? Droit à l’oubli ? Etc.

16h45 : pause
17h00: 2ème table ronde : Internet Entreprises et nouveaux combats de rues
Seront présents aux tables rondes :Les intervenants en ouverture et des personnalités associatives et du monde de l’entreprise

 

 

18h00 : Lancement du site officiel de l’Ordre des avocats
18h45 : Cocktail

Accès

Entrée gratuite sur réservation au 01 45 17 06 06
Maison de L’Avocat – rue Pasteur Valéry Radot- Tribunal de Grande Instance de Créteil

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi