Justice | Val-de-Marne | 29/06/2012
Réagir Par

Deux infirmières accusées d’avoir volé un million d’euros à la Sécu

Deux infirmières libérales sont soupçonnées d’une escroquerie de près d’un million d’euros au préjudice de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne et seront jugées en novembre par le tribunal correctionnel de Créteil.

Emmanuelle Baconnet, 50 ans, et Claudine Laloi, 62 ans, ont comparu brièvement vendredi devant le tribunal, qui a fixé la date de leur procès au 30 novembre.
Elles sont accusées d’escroquerie, de travail dissimulé et d’exercice illégal de leur profession pour des faits commis entre 2008 et 2011. Placées sous contrôle judiciaire depuis le 30 mai, il leur est reproché notamment des surfacturations ou des facturations d’actes non réalisés.

Une caution de 20.000 euros a été demandée à chacune des infirmières, mais Claudine Laloi, actuellement retraitée, a indiqué qu’elle n’avait “pas le droit de faire un emprunt” pour payer.

Une autre infirmière est actuellement poursuivie pour des actes frauduleux ayant causé un préjudice de 450.000 euros au détriment de la CPAM du Val-de-Marne. Accusée d’abus de faiblesse envers une patiente de 90 ans, Valérie Parrot, 46 ans, doit être jugée le 11 septembre à Créteil.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Deux infirmières accusées d’avoir volé un million d’euros à la Sécu
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi