Santé | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 07/09/2012
Réagir Par

EHPAD Les Lilas : y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

EHPAD Les Lilas : y-a-t-il un pilote dans l’avion ?
Publicité

Le personnel soignant de l’EHPAD (Etablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes) Les Lilas de Vitry-sur-Seine est en plein désarroi. Depuis près de quatre mois, la structure ne dispose plus que d’une direction partielle et manque d’un médecin coordinateur et d’un cadre de santé.

Une situation intenable pour une équipe soignante confrontée au quotidien à des situations humaines difficiles. Pour sonner l’alarme, la CGT et SUD Santé ont décidé d’occuper le hall de l’EHPAD depuis ce vendredi 7 septembre, en prenant sur le temps de pause du personnel soignant. « Notre priorité est avant tout de prendre soin de nos résidents. C’est d’ailleurs pour eux que nous nous battons » motive Barbara Filhol, responsable CGT.

Sans direction, l’établissement peine à tourner au maximum de ses capacités. « Les locaux sont magnifiques, tout pourrait bien fonctionner avec un encadrement » estime une dame dont la belle-mère loge dans l’établissement depuis trois ans. « Les conditions se sont dégradées au fur et à mesure des mois et des départs« , constate-t-elle. Du côté du syndicat, la coupe est pleine. « Nous demandons simplement que l’ARS (Agence régionale de santé) nomme un directeur permanent sur le site, un cadre de santé à temps complet et un médecin coordinateur à 75%. Nous avons besoin de ces personnes pour faire tourner l’établissement !« , reprend Barbara Filhol.

Le personnel se pose aussi des questions sur le budget alloué à la structure. « Les postes vacants sont financés à 100%. Nous nous demandons donc où peut bien partir tout cet argent qui n’est pas dépensé pour notre personnel » s’interroge Barbara Filhol. D’autant plus que l’EHPAD manque aussi d’une psychomotricienne (poste vacant depuis juillet 2011) et d’un infirmier depuis 2010. »

Plus que la colère, c’est la fatigue qui ressort des déclarations des témoignages. « Heureusement que l’on connaît nos métiers et que l’on a une conscience professionnelle! » s’emporte une infirmière. Tout le monde ne tient pas la cadence et les départs s’enchaînent, malgré le soutien des familles et des résidents.

Pour faire évoluer la situation, l’intersyndicale compte sur le rendez-vous prévu prochainement avec l’ARS et le Conseil général, financeurs de l’établissement.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour EHPAD Les Lilas : y-a-t-il un pilote dans l’avion ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi