Société | | 17/07/2012
Réagir Par

Fahim Alam aux championnats d’Europe d’échecs

Fahim Alam aux championnats d’Europe d’échecs

Tout va pour le mieux pour le jeune Fahim Alam. Agé de onze ans,  le jeune garçon, arrivé clandestinement du Bangladesh il y a quelques années et installé à Créteil (Val de Marne), a remporté le championnat de France des moins de douze ans à Nîmes en avril dernier et il représentera prochainement la France au championnat d’Europe à Prague.

Au printemps, tout n’était pourtant pas gagné pour lui. Son père, Nura Alam, était sous le coup d’une ordonnance de quitter le territoire français en raison de l’irrégularité de sa situation. Ebranlé par cette menace, son entourage (entraîneur, familles de son club, associations de parents de son collège…) s’était fortement mobilisé et avait plaidé sa cause auprès du premier ministre de l’époque, François Fillon, qui avait indiqué que son statut de champion d’échec devrait permettre un réexamen immédiat de son dossier.

Convoqué à la préfecture du Val-de-Marne le 11 mai, son père Nura Alam s’était alors vu remettre un récépissé de demande de titre de séjour régularisant sa situation pour trois mois et le préfet se serait engagé à lui délivrer un titre de séjour provisoire avec autorisation de travail au bout de trois bulletins de paie. Depuis, le père  de Fahim a été
embauché comme plongeur au restaurant du personnel de la mairie de Créteil et a signé un bail pour un logement HLM de deux pièces.

Le problème des papiers étant provisoirement réglé, ainsi que le transfert du jeune champion vers la Fédération nationale, le jeune Fahim n’a plus désormais qu’à se concentrer sur l’échiquier. Il sera bien de la partie lors du championnat d’Europe organisé à Prague du 16 au 26 août.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Echecs, Fahim Alam, Nura Alam,
Cet article est publié dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi