Élections | | 05/03/2012
Réagir Par

François Bayrou vient parler sécurité à Vincennes

François Bayrou vient parler sécurité à Vincennes

Un mois après sa visite au Plessis-Trévise, François Bayrou s’est rendu ce lundi à Vincennes (Val de Marne) à l’invitation de Laurent Lafon. Le maire Nouveau Centre  de Vincennes s’est en effet rallié au candidat du MoDem pour le premier tour des présidentielles 2012.  A l’occasion de visites du commissariat de la police nationale et du centre de la police municipale, le député des Pyrénées Atlantiques s’est exprimé sur la sécurité ainsi que sur les différentes polémiques de campagne.

Il y a dix ans exactement que Nicolas Sarkozy et Claude Guéant ont la responsabilité de la sécurité en France. Et quand j’entends les discours qui dénoncent les échecs actuels, quand je vois à quel point le tableau qu’ils décrivent eux-mêmes est sombre, je me dis que les réponses promises n’ont pas été trouvées!“, a pointé le candidat.

Le leader du MoDem a déclaré vouloir “donner plus moyens aux policiers” pour “agir efficacement“. “Certains jeunes, des enfants, narguent les policiers pensant que ces derniers ne peuvent rien faire contre eux. Ces jeunes, il faut les reprendre en main grâce à l’éducation. Il ne s’agit pas de mettre tout le monde en prison qui est un pourrissoir mais de trouver des réponses suffisamment immédiates pour que le jeune sache qu’il a face à lui l’autorité qui lui manque” Le député des Pyrénées Atlantiques s’est également inquiété de la coordination entre police et justice. “Les policiers se sentent aujourd’hui dépassés quand ils arrêtent un jeune et que les magistrats le relâchent aussitôt après!

François Bayrou est également revenu sur sa proposition de nommer un coordinateur des l’actions de l’Etat, un sous-préfet par exemple, qui aura l’obligation de résider dans le quartier dont il aura la charge, pour s’occuper des quartiers en difficulté. “Ainsi, quand ils s’exprimeront, ils parleront de ce qu’ils vivent, l’autorité ne sera plus lointaine mais enracinée au coeur de la population” a-t-il défendu.

En marge de ce déplacement, il s’est exprimé sur la polémique concernant le Halal, qualifiant ce sujet de “passionnel et épidermique mais surtout stigmatisant pour une partie de la population”. “Ce sujet artificiel est un manquement à la laïcité qui pourrait raviver des guerres de religions, il serait donc criminel de s’y attarder.” a-t-il pointé. Concernant l’éventuelle entente entre Angela Merkel et ses homologues européens pour refuser de recevoir François Hollande (PS), révélée par le magazine allemand Der Spiegel ce lundi, il a rappelé que ” l’élection présidentielle se passait en France” et qu’il n’était donc pas nécessaire “d’aller chercher la bénédiction des pays voisins“. “La seule bénédiction que l’on doit chercher quand on est candidat à l’élection présidentielle française, c’est celle des citoyens français!”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour François Bayrou vient parler sécurité à Vincennes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi