Transports | Créteil | 20/06/2012
Réagir Par

Gare de Créteil Pompadour : symbole d’un quartier en devenir

Gare de Créteil Pompadour : symbole d’un quartier en devenir
Publicité

La pose symbolique de la première pierre de la gare de RER D de  Créteil-Pompadour, qui desservira le nouveau quartier de Val Pompadour de Villeneuve Saint Georges et Valenton,  s'est effectuée ce mercredi 20 juin en présence de toutes les autorités et élus locaux.

A terme, c’est un véritable morceau de ville constituera le quartier de Val Pompadour, posé sur  sur 40 hectares en partie mordus sur le parc interdépartemental. 600 logements, dont les premiers sont attendus ce mois-ci,  assortis de commerces et services y sont programmés ainsi qu’un parc d’activités de 120 000 m2 et des espaces verts, notamment une coulée verte de 24 mètres de large qui longera l’avenue Duranton et s’intégrera à la coulée verte départementale pour relier la forêt Notre Dame à la base de Loisirs de Créteil.

La nouvelle gare de Créteil Pompadour, elle, se situera sur la ligne de RER D entre les stations Le Vert de Maison et Villeneuve Triage. Elle  remplacera la gare de Villeneuve Prairie moins acessible. Située à proximité du carrefour de Pompadour, elle sera interconnectée avec la ligne de bus en site propre 393 qui relie Thiais à Sucy Bonneuil (RER A) (offrant au passage une correspondance avec  la ligne 8 du métro), ainsi qu’avec la ligne Trans Val de Marne (TVM) qui relie Saint-Maur Créteil à Anthony. Cette nouvelle gare constituera donc un nouveau pôle multimodal.

 

 

Ce nouveau maillage du réseau ferré répond aux besoins des populations déjà implantées comme à ceux des futurs habitants du quartier Val-Pompadour et s’est fixé pour objectif d’améliorer les correspondances et déplacements de 30 000 voyageurs au quotidien. La nouvelle installation s’inscrit du reste dans la décongestion programmée des RER, avec notamment à terme le passage de huit à seize trains par heure sur la ligne D.

D’un coût évalué à 37,193 millions d’euros, la gare de Créteil Pompadour sera financé par la Région Ile de France (64,84 %), le Conseil général du Val de Marne (18,82%) et l’État (16,34%). Particularité architecturale du projet : le bâtiment de la station, réalisé par la SNCF, sera construit sur pilotis à 9 mètres du sol car le site est en zone inondable. L’ensemble devrait être achevé et opérationnel d’ici fin 2013.

Pour lancer symboliquement les travaux, la SNCF a mis en place une nacelle permettant d’élever les visiteurs à la hauteur de la future gare (soit 9 mètres de haut). Des ballons bleus flottent également dans le ciel, symbolisant l’emplacement futur de la gare.

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi