Transports | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 16/10/2012
Réagir Par

Grand Paris Express : Cécile Duflot rassure les élus du Val de Marne

Grand Paris Express : Cécile Duflot rassure les élus du Val de Marne
Publicité

Ce ne sera pas un milliard d’euros, mais le budget alloué dans le projet de loi de finances 2013-2015 pour la dotation spéciale en capital de la SGP (Société du Grand Paris) afin de porter le projet de réseau de transport public du Grand Paris Express, pourrait bien être adjugée autour de deux cent millions d’euros…

Reçus par la ministre de l’Egalité des territoires, Cécile Duflot, ce lundi 15 octobre, Christian Favier et Jacques JP Martin, respectivement président et secrétaire de l’association Orbival, par ailleurs président Front de gauche du Val de Marne et maire UMP de Nogent sur Marne, sont ressortis plutôt contents de leur entretien avec la ministre val de marnaise.

«De tous les grands réseaux de transport actuellement en projet, il nous a été assuré que le Grand Paris Express était le seul qui ne serait remis en question sous aucun prétexte, indique Jacques JP Martin. Concernant le milliard d’euros, initialement prévu puis supprimé du projet de loi de finance 2013-2015, comme dotation spéciale en capital de la SGP afin de lui permettre de souscrire un emprunt pour boucler le tour de table, ce-sont finalement autour de 200 millions d’euros qui pourraient être budgétés. Pas question de les dépenser tout de suite mais leur écriture noir sur blanc dans le budget de l’Etat serait de nature à rassurer tous les protagonistes.

Le projet global pourrait atteindre les 30 milliards d’euros

Concernant le budget total, le second rapport de Pascal Auzannet (le premier, en 2011, visait à faire la synthèse entre les ex projets Arc Express et Réseau de transport de la SGP suite à la fusion des deux projets en janvier 2011), devrait faire le point sur le budget réel du projet Grand Paris Express d’ici la mi-fin novembre. Au total, le réseau s’approcherait davantage des 30 milliards d’euros que des 20 milliards d’euros initialement prévus. D’où la nécessité de planifier un minimum les dépenses dans le temps. Pas question de mettre vingt tunneliers autour de la capitale en même temps…

Pour rappel, l’association Orbival fédère depuis 2008 les élus val de marnais de tout bord sur la nécessité de créer une ligne pour relier toutes les villes du département. Cette ligne, baptisée à l’époque Orbival, se retrouve aujourd’hui dans le tracé de la ligne rouge et d’une partie de la ligne orange du Grand Paris Express. «Les élus de gauche et de droite sont restés unis de la même manière autour de ce projet depuis que la majorité a changé», s’en réjouit le maire de Nogent.

Voir les derniers articles publiés sur le Grand Paris Express

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi