Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 17/01/2012
Réagir Par

Incendie à Gentilly : l’immeuble va être détruit

Incendie à Gentilly : l’immeuble va être détruit

Un incendie s’est déclenché à Gentilly (Val de Marne), avenue Paul Vaillant-Couturier, ce matin vers 8 heures. Un ancien hôtel désaffecté de deux étages, occupé par une dizaine de squatteurs, a été ravagé par les flammes. Le feu a été maîtrisé aux alentours de midi.


Il aura fallu mobiliser 22 véhicules de pompiers et près de 70 hommes pour arriver à bout de l’incendie causé par une défaillance électrique mais il n’y a eu aucun blessé.  Les occupants de l’immeuble seront relogés dans les jours à venir par la mairie de Gentilly et ont été installés à l’hôtel pour quatre nuits. L’entreprise mitoyenne de plexiglas, à la vieille structure en bois, a également été épargnée.

Important risque d’effondrement

Les forces de l’ordre ont été contraintes de bloquer une partie de l’avenue Paul Vaillant-Couturier. En effet, la structure de l’ancien hôtel est très fragile et menace de s’effondrer à tout moment. Une situation délicate qui oblige la mairie a employer les grands moyens. La rue sera bloquée jusqu’à demain et la destruction de ce qu’il reste de l’immeuble est prévue dans la matinée. Les pompiers ont également évacué en milieu d’après-midi une bombonne de gaz qui menaçait de faire exploser le bâtiment. En fin de la journée, la situation était maîtrisée mais les forces de l’ordre continuaient d’assurer la sécurisation du quartier.

Dans le voisinage, on ne s’étonne pas qu’un tel accident ait pu se produire. Christiane, venue voir comment la situation évoluait, confie que « le bâtiment était en très mauvais état, même si rien ne s’était produit de bien remarquable jusqu’à ce matin« . Dans le bar-tabac en face de l’immeuble incendié, le propriétaire se soucie du sort des occupants. « Je connais un peu chacun d’entre eux. Je me suis d’abord inquiété pour leur santé. Quand je les ai vu évacuer, j’étais rassuré. J’espère maintenant que la mairie les relogera dans une habitation plus décente« . Un point positif cependant pour ce commerçant : l’incendie a animé la rue, d’ordinaire plutôt calme : « Les affaires n’ont pas été mauvaises aujourd’hui!« 


Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi