Société | | 24/09/2012
Réagir Par

Jean-Luc Delarue est bien enterré à Thiais

Jean-Luc Delarue est bien enterré à Thiais

Une source municipale de la ville de Thiais a finalement confirmé la rumeur. L’animateur-producteur Jean-Luc Delarue, décédé fin août à l’âge de 48 ans, est bien enterré au cimetière de Thiais (Val-de-Marne). La date de son inhumation n’a pas été précisée.

Sa sépulture est située dans une division du cimetière où sont regroupés des caveaux de familles musulmanes, a indiqué cette source, en précisant qu’il n’existait pas officiellement de “carré musulman” au cimetière laïque de Thiais. Selon cette source, cette partie du cimetière n’est donc pas réservée à des défunts de confession musulmane. “Il y a une concession au nom de Mme Delarue” à Thiais, a seulement confirmé le cimetière.

L’endroit où Jean-Luc Delarue a été enterré a fait l’objet de déclarations contradictoires.
Le père de l’animateur défunt, Jean-Claude Delarue, a récemment déclaré que son fils s’était converti à l’islam et qu’il avait été enterré dans le carré musulman d’un cimetière parisien de banlieue.

Je me bats encore pour savoir quand il a été inhumé et pourquoi je n’ai pas été invité avec la famille à rendre un dernier hommage à mon fils“, assurait-il encore le 19 septembre.

Anissa Delarue, la veuve de l’animateur, avait immédiatement démenti la conversion de son mari à l’islam et affirmé qu’il avait été inhumé au cimetière du Père Lachaise le 29 août. Mme Delarue avait toutefois précisé “se réserver le droit, pour respecter ses dernières volontés, de le transférer soit dans son caveau familial prévu à cet effet, soit dans tout autre endroit qu’elle choisira“.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , , ,
Aucun commentaire pour Jean-Luc Delarue est bien enterré à Thiais
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi