Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 15/06/2012
Réagir Par

La Scène Watteau dévoile son programme 2012-2013

Grands classiques, pièces contemporaines, concerts, spectacles pour les enfants (dès 2 ans!), et bien-sûr lectures de salut public, tel est le programme de rentrée 2012-2013  de la Scène Watteau, le théâtre de Nogent sur Marne. Son directeur artistique, Nicolas Liautard, l’a présenté jeudi 14 juin, entouré de quelques metteurs en scène.

Molière et Shakespeare

Côté classiques, Richard III sera mis en scène par Jérémie le Louet qui a expliqué son souhait de mettre en relief la monstruosité de tous les personnages dans cette pièce sur la domination, insistant parallèlement sur la finesse de la langue utilisée pour décrire les instincts les plus vils. Le Misanthrope de Molière,  créé il y a deux ans par Nicolas Liautard avec le parti pris d’en faire un personnage dont on peut rire, sera à nouveau programmé.

Le contraire de la métamorphose de kafka

Franz Kafka sera revisité avec Un Grand singe à l’académie,  une adaptation de sa nouvelle « Rapport pour une académie » réalisée et mise en scène par Jade Duviquet.  L’histoire : un singe qui s’est totalement civilisé donne une conférence sur sa vie antérieure, rattrapé dans son corps par quelques stigmates animaliers. La pièce sera interprété par Cyril Casmèze, comédien-acrobate zoomorphe des cirques Archaos et Plume.

Les contemporains

Les auteurs contemporains seront également à l’honneur. Trois pièces traiteront notamment d’une actualité proche. La prise d’otage d’un théâtre moscovite par un commando tchétchène (en 2002) a ainsi donné lieu à Comédie tchétchène de Yoann Lavabre -lauréat du concours Nouvelles écritures, qui sera mise en scène par Bruno Lajara.
De son côté, dans Alaska forever, Philippe Borenad (compagnie Artefact) s’intéresse, avec une approche très multimédia à la catastrophe pétrolière lors de laquelle Bristish Pétroleum a laissé s’écouler 12 millions de litres de brut en Alaska (2006).
Enfin, le rapport à la Grèce d’aujourd’hui est l’objet de Pays Natal, une oeuvre collective, inspirée de textes de Dimitris Dimitriadis et commanditée par Charles Berling, co-directeur du Théâtre Liberté de Toulon, dans laquelle quatre acteurs, deux Grec et deux Français croisent leurs regards sur ce pays.

Le collectif Les Possédés, habitué de la scène Watteau où la compagnie a interprété Oncle Vania, Derniers remords avant l’oubli, Le Pays lointain, Merlin ou la terre dévastée, Loin d’eux, et plus récemment Planete et Bullet Park, met cette fois en scène un texte de l’écrivain contemporain Laurent Mauvignier, traitant d’un drame familial, achevé d’écrire pendant la création même de la pièce. « L’auteur nous  a proposé pas moins de seize versions! », a expliqué l’actrice Marie-Hélène Roig.

Tout à fait contemporain et très rock’n roll, Et puis j’ai demandé à Christian de jouer d’intro de Ziggy Stardust, propose une réflexion sur le geste artistique à partir d’une comédie loufoque et bondissante. Le texte a été conçu et mis en scène par Renaud Cojo (Compagnie Ouvre le Chien) dans le cadre des Théâtrales Charles Dullin 2012.

Pour les enfants

Pour les enfants, plusieurs contes ont été programmés, comme  Owa, quand le ciel s’ouvre, un conte africain mis en scène par Philippe Boronad. Après Blanche-Neige il y a quelques années (spectacle nominé aux Molières), Nicolas Liautard  s’attaque cette année à la tragique histoire de La Petite marchande d’allumettes de Christian Handersen. De son côté, Jospéhine Sourdel, de la compagnie La séduisante offensive, souhaite au contraire, avec Le choix de Blanquette, reprendre La chèvre de Monsieur Seguin d’Alphonse Daudet pour en rendre l’issue moins fatale. A noter aussi, un spectacle pour les tout petits, dès deux ans, avec des horaires adaptés : Tuktu, le petit Caribou, de Céline Espardellier.

Entre poésie et cirque

La compagnie L’entreprise, dont les clowns étaient venus interpréter le 6ème jour, revient avec La curiosité des anges, mettant en scène deux clowns perdus. Dos à deux, 2e acte, interprète pour sa part En attendant de Godot de Becket sous forme chorégaphique (spectacle muet). Entre poésie et cirque, le collectif Quatre ailes, présent l’an dernier avec l’Oiseau bleu, jouera cette année le projet RW, d’après la Promenade de Robert Walser, où se mêlent trapèze, acrobaties, ombres chinoises et images filmées.

Concerts

En parallèle des pièces de théâtre, la programmation musicale de la Scène Watteau passera à la fois par la Grande Scène et la Petite Scène, parfois dans le cadre de manifestations culturelles comme le Festival d’automne. Au programme : tango et musique traditionnelle argentine avec Emma Milan et los Hermanos Flores, musique contemporaine avec Pierre-Yves Macé, Chostakovitch Jevtic et Schubert avec le Quatuor Ludwig, folk, pop, rock avec Rachel des Bois et encore musique tchadienne avec Mounira Mitchala, chinoise, indienne et mongolienne avec Mathias Duplessy et les trois violons du monde. Afin d’accompagner la plupart de ces concerts de musique, le conservatoire de musique de Nogent proposera une conférence gratuite pédagogique la semaine précédent le concert, sur les compositeurs qui seront interprétés ou le type de musique abordé. Concernant le concert de rachel des Bois ce-sont carrément les élèves du conservatoire qui accompagneront la chanteuse durant sa seconde partie. Au programme de la Petite Scène : le Valério Big Band, Ludovic de Preissac, Sollex, Yördan, Marie Busato et Gianna M.

Lectures en Platon autour d’un vrai banquet

Les lectures de salut public se consacreront cette année à Platon, et seront accompagnées d’un banquet de vin, fromage, fruits et charcuterie…

Télécharger le programme complet de la saison 2012-2013

Télécharger le bulletin d’inscription

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Nogent, Programme Scène Watteau, Scène Watteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi