Publicité
Publicité : Ordival 94
Législatives 2012 | Fontenay-sous-Bois | 18/06/2012
Réagir Par

6e : comment Laurence Abeille a ôté son siège à Patrick Beaudouin

6e : comment Laurence Abeille a ôté son siège à Patrick Beaudouin
Publicité

L’élection (avec 22 602 voix, soit 50,95%) de Laurence Abeille (EELV) dans la 6e circonscription (Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay), seule femme élue députée dans le Val de Marne, et la défaite collatérale du député UMP sortant Patrick Beaudouin (21 758, soit 49,05%) est la surprise majeure de ce second tour des élections législatives. Un bel anniversaire pour la conseillère régionale et maire-adjointe de Fontenay qui fêtait ce même jour ses 52 printemps, entourée de militants de toute la gauche à la Maison du citoyen de Fontenay.

Certes, la 6e circonscription figurait parmi les « gagnables » pour la gauche et François Hollande y était arrivé en tête au second tour de l’élection présidentielle (avec 52,76% des voix), devançant même Nicolas Sarkozy d’un demi-point à Vincennes. Mais la circonscription est historiquement ancrée à droite et Patrick Beaudouin pouvait se prévaloir de son statut de maire de Saint-Mandé.

La conjonction de plusieurs facteurs ont changé la donne. « La poussée de la gauche se poursuit à Fontenay sous Bois bien que la ville soit déjà à gauche, mais aussi à Vincennes », indique d’abord Laurence Abeille, nouvelle députée de la 6e circonscription. »A Vincennes, la montée de la gauche à Vincennes a démarré il y a déjà plusieurs années et se confirme à chaque nouvelle élection depuis les européennes de 2009« , complète Claire Lemeunier, suppléante PS de Laurence Abeille.

Une candidature 100% femmes

Pour les deux candidates, le binôme féminin a aussi pesé dans la balance. « Nous étions la seule circonscription où se présentaient deux femmes en tant que candidate et suppléante. Et nous avons perçu à ce titre une certaine sympathie de la part des gens.

EELV – PS : une union non choisie mais qui a fonctionné

Une équipe féminine qui s’est toujours affichée en binôme sur toutes les communications de campagne, afin de rallier autant les sympathisants socialistes qu’écologistes à cette candidature d’union de la gauche (la candidate EELV était également investie par le PS dans le cadre des accords nationaux entre les deux partis).

L’harmonie de cette candidature plurielle PS-EELV n’était pourtant pas gagnée à l’automne dernier, quand sont tombée les investitures imposées par Solférino. Pressentie pour être candidate à l’échelon val de marnais, Claire Lemeunier avait clairement fait part de sa déception de ne pas être investie, soutenue par la fédération PS Val de Marne. « C’est vrai, mais depuis nous nous sommes bien entendues pour faire campagne, et les électeurs n’ont pas vraiment suivi les cuisines internes d’avant campagne« , explique Claire Lemeunier. Finalement, Europe Ecologie Les Verts et Parti socialiste ont milité ensemble dès le départ, et c’est David Dornbusch, l’ancien candidat socialiste battu par Patrick Beaudouin en 2007 qui s’est présenté en dissidence, raflant une joli score de 9,46% des voix au premier tour avant d’inviter battre le député sortant.

Un excellent report des voix de gauche

Au second tour, la mobilisation du Front de Gauche n’a pas fait défaut. « Nous avons été faire campagne avec Jean-François Voguet (maire de Fontenay) aux côtés de Laurence Abeille pour le second tour et le report de voix du Front de gauche a été complet« , note Gilles Saint Gal, maire-adjoint Front de Gauche de Fontenay. « Ce-sont aussi avec mes voix du premier tour que Laurence Abeille a été élue », indique également David. De fait, Laurence Abeille a gagné plus de 10 000 voix entre les deux tours, passant de 12 254 à 22 602, additionnant quasi-intégralement les 4 338 voix du dissident socialiste et les 5 592 de Nora Saint Gal.

La droite populaire, talon d’Achille de Patrick Beaudouin ?

De son côté, Patrick Beaudouin a sans doute aussi souffert de son image de droite populaire, courant dont il est cofondateur comme l’on rappelé à de nombreuses reprises ses opposantes.

Priorités à l’Assemblée nationale

Qu’adviendra le duo de choc une fois les élections passées ? Alors que Laurence Abeille se retrouve désormais seule à siéger sur les bancs de l’Assemblée nationale ? « Nous allons continuer à travailler ensemble », assure la nouvelle élue. « Nous nous chargerons de faire remonter les réactions et les réflexions issues du terrain », détaille Claire Lemeunier. Sous forme de permanence ou pas, les modalités restent à étudier.

En attendant, Laurence Abeille siégera pour la première fois à l’Assemblée le 26 juin. « Mes priorités iront au logement et à l’emploi , en passant notamment par le redressement économique durable. En tant qu’écologiste, je serais très attachée à veiller à la durabilité des politiques. Je m’investirai également dans les questions de rénovation énergétique. » Questionnée sur sa future attitude de vote (obéissance à la position du parti ou électron libre), la nouvelle députée choisit plutôt la première option. « Je respecte les décisions collectives même si je souhaite aussi faire entendre ma voix. »

Sandra Provini, future conseillère régionale d’Ile de France

Suite à son élection à la députation, Laurence Abeille devrait abandonner son mandat de conseillère régionale, tout comme Cécile Duflot. De quoi libérer une place pour la socialiste saint-mandéenne Sandra Provini, venue du reste féliciter la nouvelle députée dimanche soir.

Laurence Abeille restera maire-adjointe de Fontenay sous Bois

En attendant la loi contre le cumul des mandats, Laurence Abeille continuera en revanche de siéger au Conseil municipal de Fontenay sous Bois en tant que maire-adjointe à l’urbanisme.

Détail du second tour de scrutin en chiffres

Inscrits : 77 995
Votants 45 355
Taux de participation  : 58,15 %
Blancs ou nuls : 995
Exprimés  : 44 360

Laurence Abeille (EELV), élue avec 22 602 voix , 50,95%
Patrick Beaudouin, député sortant (UMP), battu avec 21 758 voix, 27,89 49,05

Voir article sur le 1er tour des législatives dans la 6e circonscription.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour 6e : comment Laurence Abeille a ôté son siège à Patrick Beaudouin
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi