Entreprises | Orly | 18/10/2012
Réagir Par

Le futur aéroport d’Orly en images

Le futur aéroport d’Orly en images
Publicité

Construit dans les années 1960, l’aéroport d’Orly ne correspond plus aux standards des grands aéroports européens alors que les passagers sont plus nombreux (27 millions en 2011) et stationnent de plus en plus longtemps sur place en raison d’un accroissement des vols internationaux. Moyennant un investissement d’un peu plus de 400 millions d’euros, Aéroports de Paris (ADP), l’opérateur du site ainsi que de celui de Roissy, va donc procéder à une extension-relookage d’envergure qui devrait être achevé d’ici 2018. 

Les bâtiments existants resteront en place, complétés de nouvelles infrastructures comme un vaste bâtiment de jonction de 80 000 m2 qui reliera Orly Sud et Orly Ouest, constituant un seul et unique terminal composé de trois halls alors qu’il y en a actuellement deux avec six halls. Objectif : faciliter et fluidifier les parcours. Y seront installés de nouveaux espaces d’accueil pour les différents types de voyageurs (business, loisirs…) ainsi que des commerces. L’offre shopping est en effet actuellement sous-dimensionnée alors que cette activité constitue 30 % du chiffre d’affaires et 60 % de la marge. Les nouveaux magasins pourraient hisser le montant moyen dépensé sur place par personne de 16,5 € à 19 € à l’horizon 2015. Ce bâtiment de jonction sera à terme situé à proximité immédiate d’un futur pôle multimodal comprenant notamment la gare terminus de la ligne 14 prolongée, celle du tramway T7, la future station de TGV…

Future salle embarquement international Aeroport Orly 3

Sera également construite une nouvelle salle d’embarquement internationale de 20 000 m2 à l’est du terminal sud. A l’extérieur, c’est l’organisation de la circulation voitures et piétons qui va être changée de manière à éviter les embouteillages devant les halls, les trottoirs seront élargis de 6 mètres à 17 mètres. Au total, l’aéroport qui s’exprime actuellement sur 290 000 m2, en gagnera 100 000.

 

 

Futur batiment de jonction Aeroport Orly 7

En termes d’architecture, les volumes sont plus spacieux, avec des hauteurs sous plafond qui frôleront les 10 mètres et les standards esthétiques correspondront à ceux d’aujourd’hui, privilégiant lumière naturelle et végétation. La salle d’embarquement, elle, bénéficiera de la présence d’un vaste mur d’eau. Afin de rendre moins pénible les longues marches pour trouver la bonne porte d’embarquement, seront aussi installés des tapis roulants.

Future salle embarquement international Aeroport Orly 1

Ce réaménagement sera aussi l’occasion d’améliorer l’organisation avec notamment l’instauration du filtrage unique des passagers de la zone Schengen. Les voyageurs en transit déjà contrôlés dans leur pays d’origine ne le seront pas une seconde fois.

Le calendrier de réalisation prévoit un démarrage des travaux en 2013 avec achèvement de la nouvelle salle internationale et des réaménagements extérieurs en 2015, et du bâtiment de jonction en 2018.

Une rénovation qui inquiète les riverains

La présentation de cette rénovation s’est effectuée alors que se tenait en parallèle une manifestation contre cette extension de la part des élus et associations de lutte contre les nuisances ariennes. (Voir article à ce sujet). Ces derniers regrettent cet investissement qui confirme l’activité de l’aéroport sur le long terme et craignent que cela ne conduise à un accroissement de son activité, notamment à l’accueil de gros porteurs que sont les A380.

Sur cette question, le président d’ADP, Pierre Graff, a indiqué que l’aéroport d’Orly était déjà une destination de déroutement pour l’A380 et le restera. «Je n’ai pas connaissance d’une seule compagnie qui souhaite utiliser l’A380, a affirmé le président. Il faut arrêter de fantasmer sur l’A380, cela n’a pas de consistance. Ce projet est créateur d’emplois et de richesses. Il n’y a pas beaucoup d’entreprises qui investissent de la sorte en ce moment.» Le patron d’ADP pour encore quelques jours (il quittera l’entreprise en novembre, ayant atteint la limite d’âge des 65 ans, un autre président doit être nommé par l’Etat qui contrôle 52 % du capital de l’entreprise), a également souhaité rassuré concernant une éventuelle extension d’activité, rappelant qu’il n’était pas question de sortir du cadre imposé par la loi en termes de nombres de vols et inscrivant ce projet en cohérence avec les nouvelles infrastructures de transport du Grand Paris ainsi qu’avec le projet immobilier mixte hôtels, commerces, bureaux de Coeur d’Orly actuellement en construction sur les friches d’Air Inter.

En images

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Aéroport d'Orly, Pierre Graff, Rénovation de l'Aéroport d'Orly
4 commentaires pour Le futur aéroport d’Orly en images
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi