Société | Accueil | 24/10/2012
Réagir Par

Le happening contre le mariage gay ne laisse pas indifférent

Le happening contre le mariage gay ne laisse pas indifférent

Quelques 70 personnes se sont réunies hier midi au centre-ville de Vincennes (place Pierre Sémard) à l’appel de l’alliance Vita*, pour protester contre le mariage gay. A plusieurs reprises, ils ont joué une saynète lors de laquelle un enfant muni de deux ailes, papa et maman, vacillait alternativement du côté de mamans en  tee-shirt rose et de  papas vêtus de vert, afin de symboliser la nécessité de s’appuyer sur les deux pour trouver l’équilibre. 

Objectif : interpeller les passants sur les possibles conséquences du mariage entre personnes du même sexe concernant l’adoption ou la procréation médicalement assistée. “Un enfant s’inscrit dans une chaîne de générations et a besoin de l’altérité d’un père et d’une mère pour se construire. Nous n’acceptons pas l’idée qu’il devienne délibérément possible de concevoir un enfant sans mère ou sans père. Il faut penser aux droits des enfants et pas seulement au droit à l’enfant, insiste le docteur Delphine Ollive, responsable de l’alliance Vita dans le Val de Marne.

Dans la ville, beaucoup de passants ne s’arrêtent pas mais les réactions fusent. Une dame hoche la tête en signe d’approbation,  un jeune homme hausse les épaules en pressant le pas, “vraiment n’importe quoi !” laisse-t-il échapper. Deux adolescents sur le chemin du lycée se mettent à discuter entre eux. Une riveraine sortie promener son chien vient interpeller l’oratrice après son discours : “Mais ce qui compte c’est l’amour! Pourquoi ne parlez-vous pas d’amour ?

Un homme d’une trentaine d’années, passablement agacé par cette démonstration qu’il juge réactionnaire, se lance dans la controverse. “Au nom de quoi affirmez-vous qu’un enfant est plus malheureux et moins construit lorsqu’il est élevé par deux pères ou deux mères ? Les études réalisées en Californie prouvent le contraire.” Etude contre étude, chacun s’appuie sur ses données. “Ce-sont des études réalisées par des militants, il faut lire la dernière étude de Mark Regnerus“, retourne Delphine Ollive. Les positions sont irréconciliables, le ton monte mais la conversation s’interrompt suite à un nouvel appel à rejouer la saynète pour les prochains passants.

Le texte sur le mariage entre personnes du même sexe devrait être présenté à l’Assemblée nationale d’ici le début du mois de novembre.

*Créée par Christine Boutin en 1993 sous l’ancien vocable d’Alliance pour les droits de la vie et actuellement présidée par le cancérologue Xavier Mirabel, l’association alliance Vita se bat notamment contre l’euthanasie et l’avortement.

Retour en images

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi