Environnement | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 09/11/2012
Réagir Par

Le Parti de Gauche organise un débat sur la gestion de l’eau en ville

Télécharger dans votre calendrier
  • Le Parti de Gauche organise un débat sur la gestion de l’eau en ville
  • Jeudi 15 novembre 19h30
  • Bourse du travail, salle Croizat 27 boulevard des alliés Choisy le Roi
    Choisy-le-Roi
  • Gratuit 0 EUR
Le Parti de Gauche organise un débat sur la gestion de l’eau en ville © ia_64
Publicité

Dans le cadre de la mise en place d’une intercommunalité entre les villes d’Ivry sur Seine, Vitry sur Seine et Choisy le Roi, le Parti de gauche du Val de Marne organise ce jeudi 15 novembre un atelier citoyen sur la gestion de l’eau, posant notamment la question du choix entre régie publique ou opérateur privé.

L’invité de cette soirée, le président de la communauté d’agglomération Les lacs de l’Essonne et secrétaire national du Parti de Gauche, Gabriel Amard, a déjà fait son choix, qui a consacré un ouvrage sur la question: « L’eau n’a pas de prix, vive la régie publique » (éditions Bruno Leprince)

Cette soirée se tient à l’initiative de trois représentants du Parti de gauche de cette intercommunalité en devenir: Bertrand Potier, adjoint au maire de Vitry sur Seine, Mourad Tagzout, conseiller municipal d’Ivry sur Seine et Laurent Ziegelmeyer, conseiller municipal de Choisy le Roi.

Où et quand ?
Jeudi 15 novembre 19h30
Salle Croizat  Bourse du Travail 27 boulevard des alliés  Choisy le Roi

Voir aussi sur ce sujet notre dossier spécial sur la Marne.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi