Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Chevilly-Larue | 19/10/2012
Réagir Par

Le premier contrat territoire lecture d’Ile de France signé à Chevilly

Le premier contrat territoire lecture d’Ile de France signé à Chevilly
Publicité

C’est après avoir visité la maison du conte de Chevilly Larue (Val de Marne), un lieu rare entièrement destiné au conte et aux conteurs, de la création à la diffusion en passant par la formation, que la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a signé ce jeudi 18 octobre  le premier Contrat territoire lecture (CTL) d’Ile-de-France avec le maire de la ville, Christian Hervy.

Un coup de pouce financier, une subvention annuelle de 20 000 euros pendant trois ans, conditionné à un programme d’actions (ateliers d’écriture, formation des animateurs, initiation au numérique…) visant à favoriser la lecture, tel est le principe de ce contrat territoire lecture signé hier à la médiathèque Boris Vian entre l’Etat et la commune de Chevilly. Un contrat portant en priorité sur le quartier Sorbiers-Saussaie. Concrètement, ce CTL a déjà permis la création d’un poste de coordinateur-médiateur du livre et de la lecture.« Les inégalités du savoir font parties des inégalités les plus scandaleuse, a insisté la Ministre. La progression de l’échec scolaire nous pousse à l’urgence. »

Ce CTL val de marnais est le premier d’Ile de France. 200 nouveaux contrats pourraient être signés ailleurs dans les prochains mois.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi