Faits divers | | 12/07/2012
Réagir Par

Le preneur d’otage a été interné en hôpital psychiatrique

Le forcené qui a retenu un père de famille en otage pendant quatre heures mardi dans une école de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) a été placé en hôpital psychiatrique, son état étant jugé incompatible avec une garde à vue, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Placé en garde à vue mardi après-midi dans les locaux de la police judiciaire du Val-de-Marne, “il a été vu par un médecin qui a jugé que son état n’était pas compatible avec une garde à vue”, a expliqué cette source.”Cela ne présage en rien de sa responsabilité pénale”, a-t-elle ajouté.
Cet homme de 31 ans, sans antécédent judiciaire, a donc été placé mardi soir en hôpital psychiatrique par arrêté préfectoral.
Il avait fait irruption vers 07H00 mardi dans l’école maternelle Charles-Perrault transformée l’été en centre de loisirs. Deux animateurs, un employé, deux parents et trois enfants s’y trouvaient. Il avait alors sorti une arme à cartouches à gaz, qui ressemblait parfaitement selon les enquêteurs à un pistolet automatique.
Un père de famille, ancien membre des commandos militaires, a alors réussi à faire diversion pendant que les animateurs faisaient sortir les deux enfants par les fenêtres de l’établissement.
Retenu pendant quatre heures, il a finalement été libéré par le forcené, qui a été maîtrisé une demi-heure plus tard par les policiers du Raid.
Le chef de cette unité d’élite de la police, Amaury de Hauteclocque, avait décrit le forcené mardi comme un “individu manifestement en déficit psychologique fort avec une envie suicidaire”.
Le parquet de Créteil a ouvert une enquête de flagrance, confiée à la police judiciaire du Val-de-Marne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Internement psychiatrique, Prise d'otage,
Aucun commentaire pour Le preneur d’otage a été interné en hôpital psychiatrique
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi