Transports | Val-de-Marne | 13/10/2012
Réagir Par

Le Val de Marne en Italie pour étudier un téléphérique urbain

Le Val de Marne en Italie pour étudier un téléphérique urbain
Centres de vaccination à Val-de-Marne : Voir la page

Eviter les embouteillages grâce au téléphérique urbain ? Tel est l’un des intérêts du projet de Téléval qui relierait le plateau du Bois Matar, à Villeneuve-Saint-Georges, à la Pointe du Lac, à Créteil. Une délégation d’élus et de conseillers régionaux a été reçue vendredi 12 octobre à Bolzano, dans le sud du Tyrol italien, pour découvrir leur réalisation montrée en exemple à travers toute l’Europe.

En Italie, il relie les deux gares de la ville (séparées par une montagne) sur une longueur de 4,5 kilomètres (la même distance qu’entre le plateau du Bois Matar et la Pointe du Lac) et peut transporter 5000 personnes par heure dans toutes les directions.

Le Téléval, s’il venait à voir le jour, pourrait faire gagner 30 minutes de transport grâce à ses  quatre stations interconnectées au réseau de transport terrestre. Evalué entre 30 à 50 millions d’euros, l’investissement serait aussi plus modeste que les 83 millions qui ont été nécessaires à la prolongation de la ligne 8 du métro jusqu’à Pointe du Lac. Ecologiquement, le projet entièrement électrifié ne rejetterait pas de gaz à effets de serre et serait 100% silencieux. Seule ombre au tableau : la nécessité d’installer un réseau de pylônes et de câbles  qui pourrait défigurer une partie du paysage val-de-marnais.

Le retour de la délégation et les conclusions qu’elle aura pu tirer de sa visite en Italie pourrait donner une nouvelle impulsion à ce projet, initié par le maire de Limeil-Brévannes, Joseph Rossignol, en 2008. Reste à savoir si le projet de Téléval répondra aux enjeux et attentes définis par le Grand Paris.

Le projet en bref

Longueur : 4,5 km et 4 stations
Stations : Pointe du Lac (Créteil), La Plage bleue Les Temps durables (Limeil Brévannes), Emile Combes (Limeil Brévannes), Bois Matar (Villeneuve Saint Georges)
Tarif : le métrocâble serait accessible avec le pass Navigo.
Calendrier : le projet serait présenté au public d’ici fin 2013 et pourrait être opérationnel d’ici fin 2016.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le Val de Marne en Italie pour étudier un téléphérique urbain
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi