Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 11/05/2012
Réagir Par

Les anciens de l’Indochine se souviennent à Nogent

Publicité

Lundi 7 mai, les anciens combattants de la guerre d’Indochine ont commémoré ceux tombés à Dien Bien Phu il y a 58 ans devant la mairie de Nogent-sur-marne, en inaugurant une plaque dédiée à leur souvenir. Dans une ambiance solennelle, deux officiers supérieurs ont rappelé la dureté des conditions de la guerre du Viêt-Nam et les 11 000 soldats qui y ont laissé la vie. Sur place, des anciens se souviennent.

Assis sur une chaise, Gniewek Franciskez, d’origine polonaise, observe en silence. Il était lieutenant au Viêt-Nam et fut touché à l’artère fémorale pendant un combat. «Ce sont les vietnamiens qui l’on récupéré et soigné comme ils le pouvaient», explique sa femme.

Le 1ere classe Prukop du 26eme bataillon du génie, lui, aurait dû participer à Dien Bien Phu. Son bataillon avait eu pour mission de sauver des pistes mais l’ordre fut annulé au dernier moment. Pour l’ancien combattant Prukop, «Si cette guerre était à refaire, il la referait ! »

Le para Sud Vietnamien, Hoang Lo Lân, en revanche, a participé à la guerre du Viêt-Nam contre les américains. Il explique que la moitié des paras présents au Viêt-Nam entre 1955 et 1975 étaient des Vietnamiens. «Beaucoup de prisonnier de guerres ont disparu et peu ont survécu à l’offensive de Dien Bien Phu. Nous sommes là pour saluer leur mémoire et leurs courage.»

 

 

Raymond n’a pas fait l’Indochine mais est venu à la commémoration pour représenter le 4eme régiment de tirailleurs marocain dont le bataillon a été presque entièrement décimé. Il n’y a eu que trois survivants en tout.» Sa femme arbore un t-shirt au message clair : J’aime la vie !

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags , Nogent
2 commentaires pour Les anciens de l’Indochine se souviennent à Nogent
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi