Législatives 2012 | Val-de-Marne | 06/06/2012
Réagir Par

Les candidats indépendants dans le Val de Marne

Les candidats indépendants dans le Val de Marne

Alors qu’une trentaine de partis politiques différents ont investi des candidats aux élections législatives des 10 et 17 juin, quelques candidats se présentent en toute indépendance d’une formation politique. (voir précédents articles sur les partis politiques de droite et centre droit, de gauche, les écologistes et les partis ni de droite ni de gauche.


Plusieurs d’entre eux ont créé des mouvements locaux et se sont même pour certains présentés lors des municipales de 2008.

Georges Spido (4e)

Georges Spido, qui se présente sans étiquette dans la 4e (Sucy, Villiers, Ormesson, Noiseau, La Queue en Brie, Le Plessis Trévise, Chennevières), avec sa suppléante Aïda Kalamperovic, est ainsi l’ancienne tête de liste de « Tous Ensemble Pour Sucy » qui a obtenu 3 sièges (lui-même a en revanche choisi de ne pas siéger). Son positionnement se veut au-delà de la droite et de la gauche et se préoccupe des enjeux locaux.
Voir son site Internet.

Marc Arazi (5e)

Dans la 5e (Nogent, Le Perreux, Bry, Champigny), Marc Arazi, qui se présente sous l’étiquette C’est maintenant, a aussi lancé son mouvement lors des municipales de 2008 et il siège comme conseiller municipal d’opposition à Nogent sur Marne, après avoir un temps été dans la majorité. Egalement coordinateur national du Priartem (association qui milite contre le développement anarchique des antennes relais), il se revendique au-delà de la droite et de la gauche et se préoccupe particulièrement des dossiers relatifs au cadre de vie. Sa suppléante Cécile Raffet, fait, elle, partie du MoDem dont elle a pris congé pour l’élection, en concurrence avec la candidate officielle (voir article détaillé).
Voir son site Internet.

Alain Boulanger (10e)

Militant associatif, défenseur des locataires de logements sociaux, Alain  Boulanger est candidat dans la 10e (Ivry, Le Kremlin, Vitry Nord, Gentilly, Arcueil) avec sa suppléante Maria Nunes. Il s’est fait connaître en créant une fédération des associations de locataires citoyens et  se positionne au centre gauche, souhaitant mettre l’accent sur l’énergie, le développement durable et l’habitat.
Voir son site Internet.

Jean Lony (7e)

Plus récent dans le paysage des formations indépendantes, Jean Lony, candidat dans la 7e (Chevilly-Larue, Fresnes, L’Hay-les-Roses, Thiais) avec Florence Kempf, veut incarner les indignés du Val de Marne. Il a pour cela créé une association, Citoyens indignés du 94, en février 2012, et veut « faire prévaloir l’humain sur la finance » et « faire entendre la voix des citoyens au sein des institutions de la République ».
Voir son site Internet.

Makani Kourouma (6e)

Fraîchement arrivée en politique, Makani Kourouma, qui se présente dans la 6e (Vincennes, Saint Mandé, Fontenay sous Bois) avec Aurélien Debeyer,  n’a rien contre les partis mais est déçue par leur langue de bois. Avocate, la candidate sans étiquette se qualifie de libérale, démocrate, progressiste et pragmatique. Ses priorités: le handicap, le monde du travail, l’intergénérationnel.
Voir son site Internet

David Dornbusch (6e)

En dehors de ces indépendants qui le revendiquent, il y a aussi un dissident : le socialiste David Dornbusch, qui se présente dans la 6e (Vincennes, Saint Mandé, Fontenay sous Bois) avec Amsatou Ba comme suppléante. Longtemps chef de file de la section socialiste fontenaysienne, il a motivé cette candidature dissidente en raison de la non présence du PS dans la circonscription (l’alliance nationale EELV-PS ayant décidé que ce serait une candidate EELV qui porterait les couleurs des 2 partis). Cette candidature lui a valu la suspension de son parti.
Voir son site Internet

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi