Logements | Accueil Val de Marne (94) Saint-Mandé | 03/05/2012
Réagir Par

Les découpés se rebiffent

Publicité

Une quinzaine de personnes était réunies, ce jeudi 3 mai, devant la BNP de Saint Mandé pour protester contre la vente à la découpe des immeubles de la rue de l’Alouette et de la rue de l’Abbé Pouchard. Soutenue par les candidats à la législative de la 6e circonscription Laurence Abeille, candidate EELV-PS et David Dornbusch, socialiste dissident, ainsi que l’adjointe au maire de Fontenay sous Bois, Nora Saint-Gal, l’association Alouette Pouchard voulait attirer l’attention des Saint-Mandéens sur la vente à la découpe.

« A Saint Mandé, la BNP, au travers de ses filiales, a racheté les deux immeubles pour les revendre plus chers et obtenir une plus-value. Grâce à notre avocat, nous avons pu bloquer la vente de nos appartements depuis le 22 mars dernier mais on ne sait pas pour combien de temps » explique David Ellia, président de l’association Alouette Pouchard. « Avec cette mobilisation, nous cherchons à informer les habitants sur ce genre de pratique. »

« Car les Saint Mandéens ne connaissent pas notre situation, une retraitée pensait que nous vendions de la viande à la découpe! » ironise une des locataires. « Les gens sont assez sceptiques sur nos chances de gagner ce combat. Nous, nous y croyons car sinon nous ne serions pas là » renchérit-elle. Tracts à la main, les quelques locataires présents parcourent le marché malgré le relatif désintérêt des riverains.

« Europe Ecologie Les Verts a déposé une proposition de loi contre les pratiques de la vente à la découpe » argumente de son côté Laurence Abeille, candidate EELV aux législatives. « La question du logement est aujourd’hui une priorité. Il faut garder de la mixité sociale et combler le manque de logements sociaux comme à Saint Mandé et Vincennes. »

 

 

Une autre mobilisation est prévue le 2 juin sur la place du marché de Saint Mandé.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi