Publicité
Publicité : Ordival 94
Réagir Par

Manif Education à Créteil: la mobilisation s’essoufle

Manif Education à Créteil: la mobilisation s’essoufle
Publicité

Retour du froid, sentiment d’impuissance et de s’adresser à un mur, et encore imminence des échéances électorales ont eu raison de l’enthousiasme à manifester pour la énième fois contre les suppression de 460 postes d’enseignants dans les collèges et lycées de l’Académie de Créteil (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne)à la rentrée 2012. Seule une cinquantaine d’enseignants et parents d’élèves s’étaient ainsi déplacés depuis ces trois départements pour manifester devant le rectorat de Créteil jeudi 5 avril après-midi.

L’ambiance est calme. Les habitués se retrouvent, un peu désabusés. « Le rectorat ne veut pas communiquer avec nous, c’est le silence radio depuis des semaines » lance une professeur du lycée Brossolette du Kremlin-Bicêtre. Leur groupe, très actif depuis janvier,
s’est joint à plusieurs syndicats, dont la CGT ou encore la FCPE, association de parents d’élèves.

D’autres sont venus dénoncer la fermeture du CIO de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), et témoignent de la « situation inquiétante dans laquelle se trouve l’éducation aujourd’hui. Notre combat nous concerne tous. Aujourd’hui, tout le monde a une situation précise à décrire, mais nous sommes tous ensemble pour souligner cette situation, celle de nos enfants, et donc de l’avenir de notre pays » commente un parent d’élève. La pétition qui dénonce la fermeture du CIO de Villeneuve-Saint-Georges, par exemple, a déjà obtenu plus de 1000 signatures.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi