Réagir Par

Manifestations : trois lycées et collèges de Vitry dans la rue

Trois cents élèves, enseignants et parents d’élèves de trois établissements scolaires de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) ont manifesté vendredi à Vitry et Créteil pour protester contre une baisse de dotation des heures enseignées et les suppressions de postes. Les manifestants provenaient des lycées Jean-Macé et Romain-Rolland et du collège Gustave-Monod.

« On perd au départ 154 heures de cours par semaine pour l’année prochaine, on est très en colère, on reste très mobilisés« , motive Sandrine Bourret, professeur de philosophie. Cette baisse de dotation en heures enseignées, qui correspond à l’équivalent de sept postes et demi d’enseignants, doit se traduire par la fermeture d’une classe de première, d’une autre de terminale, et la fusion de classes de BTS, a précisé Sandrine Bourret, décrivant un climat tendu au lycée Jean-Macé. Les enseignants exigent également le départ du proviseur qui, selon madame Bourret, « est à l’origine des dysfonctionnements » affectant cet établissement.

Adjointe au maire de Vitry chargée des affaires sociales, Fabienne Le Corre est venue manifester son soutien : « Il est important que, pour l’avenir de nos jeunes, des moyens soient mis à leur disposition, que ce soient les moyens enseignants, les moyens de vie scolaire afin qu’ils puissent accéder au savoir dans de bonnes conditions. »

Les manifestants et la municipalité s’inquiètent également d’un « climat qui se dégrade » avec l’agression le jeudi 26 janvier de l’adjointe du proviseur dans l’établissement, frappée à l’épaule par le frère d’un élève qui s’était introduit dans le lycée. L’agression a causé 10 jours d’incapacité temporaire totale (ITT), selon les enseignants. Contacté, le rectorat de Créteil n’avait pas donné suite aux questions de l’AFP.
Source AFP

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi