Publicité
Publicité : Ordival 94
Réagir Par

Mobilisation autour du Centre IVG du Kremlin Bicêtre

Mobilisation autour du Centre IVG du Kremlin Bicêtre
Publicité

Faire partager à une femme venant d’accoucher la chambre d’une femme venant d’avorter, voilà qui n’est agréable ni pour l’une, ni pour l’autre, et pourtant la pratique est courante. Le Centre IVG du Kremlin Bicêtre, lui,  bénéficie jusqu’à présent de locaux dédiés regroupant dans un même lieu les consultations de médecins, psychologues, infirmières, anesthésistes, assistantes sociales… et disposant de sa propre salle d’intervention et de quatre lits. Entre 800 et 900 interruptions volontaires de grossesse y sont réalisées chaque année. Egalement centre de planification, le site propose aussi des consultations de contraception et de prévention.

Le malaise y règne néanmoins depuis qu’a été annoncé en décembre son regroupement au sein du service maternité du Groupe hospitalier. Pour les professionnels de ce centre, la perte de locaux dédiés risque de réduire la qualité du service et les capacités d’accueil. Une inquiétude qui s’inscrit dans un contexte de réorganisation d’autres centres IVG et de réduction du nombre d’IVG pratiqués par les hôpitaux publics (-11,7% au sein de l’AP-HP en 5 ans).

Plusieurs associations se sont déjà mobilisées, à l’instar de l’Ancic (Association nationale des centres d’IVG et de contraception), la Cadac (Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception) ou le Planing familial, rejointes désormais par le monde politique.  La semaine dernière, le député EELV Noël Mamère a déposé à l’Assemblée nationale une question écrite sur le cas du centre du Kremlin Bicêtre, à l’intention du Ministre du travail et de la santé, Xavier Bertrand, rappelant qu’il y a en France 200 000 avortements par an ainsi que près de 4 000 IVG pratiquées à l’étranger faute d’obtenir une telle intervention dans les structures françaises. Hier,  c’est la sénatrice EELV du Val de Marne Esther Benbassa qui a manifesté son soutien au centre, rappelant que seuls 5 des 19 centres pratiquant l’IVG dans le Val-de-Marne sont publics.

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Mobilisation autour du Centre IVG du Kremlin Bicêtre
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi