Réagir Par

Nicolas Dupont-Aignan vient parler femmes et enfants dans le Val de Marne

Nicolas Dupont-Aignan vient parler femmes et enfants dans le Val de Marne

Député-maire de Yerres (Essonne),p résident de Debout la République (DLR) et candidat à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan s’est rendu ce jeudi 8 mars dans le Val de Marne, dans une crèche d’entreprise de l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges, avant de poursuivre sa Journée de la femme dans sa ville pour rencontrer les bénévoles d’une association d’aide aux femmes victimes de violences conjugales. L’occasion de s’exprimer sur le manque de places en crèche et sur les violences faites aux femmes.

Afin de répondre à ces enjeux, le candidat a promis sept mesures pour « changer la vie des femmes », dont l’objectif de 100.000 places de crèches en cinq ans, moyennant un investissement de 3 milliards d’euros.

Une touche « grand danger » pour réagir aux violences conjugales

Concernant les violences faîtes aux femmes, le candidat s’est engagé sur plusieurs mesures destinées aux femmes victimes de violence conjugale :la création d’un centre d’hébergement d’urgence par intercommunalité, des peines planchers en cas de récivide de violence (minimum de 8 jours de prison, éloignement du domicile) et le déploiement à l’ensemble du territoire national de la « Touche grand danger ».

Le principe de cette Touche grand danger : « Un téléphone portable avec une touche d’urgence reliée directement aux commissariats permettrait la localisation immédiate, par satellite, de la victime. Ce dispositif, qui existe depuis plusieurs années en Espagne, permettrait l’intervention immédiate des forces de police pour protéger la victime », a motivé Nicolas Dupont-Aignan.

Un label d’égalité salariale homme-femme

Le député non-inscrit de l’Essonne a également proposé la création d’un label « Travail égal – Salaire égal » qui « pourra être mis en avant par toutes les entreprises respectant l’égalité salariale » et permettra aux consommateurs de « choisir en connaissance de cause leurs produits et services ».
Source AFP

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi