Publicité
Publicité : Ordival 94
Élections | Le Kremlin-Bicêtre | 14/04/2012
Réagir Par

Nicolas Sarkozy plaide pour le développement du numérique

Publicité

Le candidat Nicolas Sarkozy s’est finalement rendu sur le campus numérique de Ionis Education (Epitech, Epita…) au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) ce samedi et a plaidé pour le développement de l’économie numérique et de la formation.

Arrivé vers midi avec une heure de retard, en raison d’un entretien à l’Elysée avec le président du directoire de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, il a visité la rédaction des sites Melty (actualité, tendances, divertissement), créés en 2008 par d’anciens élèves du campus et s’est entretenu pendant près d’une heure avec des étudiants.

« Je retrouve dans le numérique un peu ce que j’ai aimé de l’Amérique. Une société où tout d’un coup tout est possible (…) Ce qui compte c’est : qu’est-ce que tu es capable de faire maintenant ? », a-t-il déclaré lors d’une interview diffusée en direct sur melty.fr.

« Grâce à ce nouveau secteur, on remet à plat les choses et tout un tas de gens qui n’avaient aucune chance de réussir dans la société d’avant, grâce au numérique vont devenir les cadors, les forts, les inventeurs« , a-t-il poursuivi, « c’est pour ça qu’il faut l’aider, comme un symbole pour décloisonner une société un peu cadenassée ».

Le président-candidat de l’UMP a souligné la nécessité de développer la formation dans un secteur où « il y a des offres d’emplois qui ne sont pas satisfaites parce qu’il n’y a pas de formation ». « Ce que je ne veux pas, c’est qu’on laisse chacun dans l’impasse de sa propre insuffisance de formation« , a-t-il déclaré.

Interrogé sur ses motivations pour une nouvelle candidature à l’Elysée, il a affirmé que s’il ne ressentait pas « l’énergie et la force de faire un deuxième mandat« , il « ne l’aurait pas demandé aux Français ».

M. Sarkozy s’est entretenu avec de nombreux étudiants, dont certains ont rejoint le campus après un échec dans leur formation initiale. A l’issue de sa visite, il est allé à la rencontre de dizaines d’entre eux qui n’avaient pas pu le rencontrer faute de temps et s’est livré avec eux à une séance de photos pendant une dizaine de minutes.

Le Campus numérique du Kremlin-Bicêtre regroupe cinq écoles qui forment aux métiers du numérique et d’internet : Epita, Epitech, SUP’Internet, Etna et e-Artsup.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi