Société | | 27/01/2012
Réagir Par

Pôle RER A: le recours contre les permis de construire officiellement lancé

Le recours contre les permis de construire de plusieurs immeubles de bureaux, logements et commerces au niveau de la gare RER A de Nogent sur Marne a été officiellement envoyé hier soir, 26 janvier, et signé pour l’instant par 30 personnes. Ce recours, qui consiste en une annulation des permis pour excès de pouvoir du Conseil municipal,  ne concerne pas le permis de démolir l’actuel parking ni celui d’en reconstruire un nouveau. “Les travaux peuvent donc commencer selon le calendrier prévu, ce qui laisse 6mois à la négociation pour aboutir” indiquent les requérants dans un communiqué.

En parallèle, une négociation a été amorcée directement entre Eiffage et les requérants, qui envisage éventuellement de supprimer le projet de résidence hôtelière pour pouvoir réduire la volumétrie du projet et éviter de construire des logements place Sémard, et le maire, Jacques JP Martin, a également relancé un nouvel atelier thématique pour discuter des modalités définitives du projet et du fonctionnement du quartier pendant le projet.

Outre ce recours sur le fond dont le jugement peut intervenir dans de longs mois, les requérants ont aussi saisi le juge des référés pour lui demander de suspendre le projet. Sa réponse devrait être connue d’ici la fin de la semaine prochaine.

Voir le détail du recours sur le site des requérants

Voir tous les articles sur ce projet immobilier.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags cité d'affaires Nogent-Baltard, Nogent, , Recours
8 commentaires pour Pôle RER A: le recours contre les permis de construire officiellement lancé
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi