Réagir Par

Rugby: Serge Betsen s’engage pour Thiais-Orly

Rugby: Serge Betsen s’engage pour Thiais-Orly
Publicité

Quelques jours après avoir annoncé la fin de sa carrière sportive, le joueur de rugby Serge Betsen s'engage en faveur du projet de Grand Stade de Rugby de Thiais-Orly, considérant le Val-de-Marne comme "une nouvelle terre où creuser de profondes racines pour le développement du rugby".

« Je soutiens le projet de Thiais-Orly d’abord parce que le Val-de-Marne est un territoire jeune : un quart de la population a moins de 20 ans. Le projet a pour ambition de donner au futur stade de rugby une implantation urbaine et populaire, et je me reconnais dans ces valeurs. Quand il s’agit de faire rimer les valeurs du rugby avec la vie des gens, je réponds présent ! » a  ainsi déclaré l’ancien troisième ligne aile de l’Equipe de France de Rugby qui vient de s’engager auprès du Comité Départemental du Rugby du Val-de-Marne pour défendre la candidature de Thiais-Orly. La Serge Betsen Acadamy (fondation qui met en place des dispositifs d’intégration sociale via le rugby) participera également à la défense du projet.

Surnommé « L’Equarrisseur Biarrot » par les Anglais, Serge Betsen pense avoir trouvé « un territoire idéal et des équipes mobilisées pour faire rayonner durablement les valeurs de mon sport. Le futur du rugby se joue ici, dans le Val-de-Marne !« . Fort de 14 clubs et de 3700 licenciés, le rugby connaît en effet un essor particulier dans le département depuis une dizaine d’années.

Une légende du rugby pour Thiais-Orly

Richard Dell’Agnola, député-maire de Thiais, ne cache pas sa fierté d’avoir Serge Betsen dans son comité de soutien. « C’est un immense joueur, et c’est un honneur pour nous d’avoir son soutien. Le rugby porte des valeurs essentielles à notre société et Serge Betsen est reconnu non seuleument pour son talent sportif mais aussi pour son engagement social et militant. Nos valeurs correspondent : humilité, respect et passion. Nous avons hâte de pouvoir travailler avec lui« , se réjouit le parlementaire UMP.

 

 

Né à Kumba, au Cameroun, Serge Betsen s’initie au rugby à Clichy, en banlieue parisienne. En 1992, il quitte l’Île-de-France pour le prestigieux club du Biarritz Olympique, qu’il ne quittera qu’en 2008, pour terminer sa carrière aux Wasps de Londres. Réputé comme le meilleur plaqueur du monde, Serge Betsen a reçu l’Oscar du Midi Olympique en 2002, le consacrant meilleur joueur français du championnat. Il a créé en 2004 la Serge Betsen Academy, qui oeuvre pour les enfants Camerounais. D’ici peu, une antenne devrait ouvrir à Clichy-la-Garenne afin d’aider les jeunes de banlieues, via le rugby, « à croire en leurs rêves« .

Il a mis fin à sa carrière le 10 mars 2012, à l’aube de ses 38 ans. Il totalise 63 sélections avec l’Equipe de France, trois titres de champions de France, 3 victoires au Tournoi des Six Nations (dont deux Grands Chelems) et deux participations à la Coupe du Monde de Rugby.

Pour en savoir plus sur le projet de Grand Stade de Rugby de Thiais-Orly, cliquez ici.

Pour découvrir la Serge Betsen Academy, cliquez ici.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Grand Stade de Rugby, , Serge Betsen, Thiais
Un commentaire pour Rugby: Serge Betsen s’engage pour Thiais-Orly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi