Société | Valenton | 04/04/2012
Réagir Par

Salah Hamouri accueilli avec émotion à Valenton

Publicité

A peine sorti de l'avion, de retour d'Israel après 7 ans passés en prison pour des intentions qu'il nie avoir eues , le jeune étudiant franco-palestinien Salah Hamouri s'est rendu directement à Valenton, au stade qui porte son nom, pour assister à un match de foot de jeunes, avant de retrouver ses soutiens à l'occasion d'une réunion à la Ferme de l'hôpital, en présence de la maire de Valenton, Françoise Baud, de l'ancien député Jean-Claude Lefort, et d'autres élus et comités de soutien.

Etudiant franco-palestinien en sociologie de l’Université de Bethléem, de mère française et de père palestinien, Salah Hamouri a vingt ans lors qu’il est arrêté au checkpoint de Qalqiliya en mars 2005. Accusé d’avoir voulu tuer le rabbin Ovadia Yossef et d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine, il finit par plaider coupable après trois ans de détention provisoire, pour s’éviter une peine plus longue, et écope de 7 ans de prison. Il sera libéré par anticipation fin décembre 2011 dans le cadre d’une libération de 550 prisonniers palestiniens échangés contre  le jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit. Entre temps, des comités de soutien se sont constitués pour plaider son innocence et les parlementaires se sont mobilisés. En décembre 2011 notamment, le Conseil général du Val de Marne votait à l’unanimité un vœu exigeant sa libération immédiate et sans condition.

Sorti de prison, il a ensuite attendu plusieurs mois pour avoir le droit de sortir du territoire israélien, chose faite il y a quelques jours. C’est donc ce mercredi 4 avril qu’il a pris l’avion retour pour la France. « Mon combat continuera pour les enfants de 7-8-9 ans qui sont encore en prison », a-t-il déclaré, au milieu des témoignages émus. « Ce n’est pas par ce qu’on est pro-palestinien qu’on est antisémite, ce que nous voulons c’est la paix« , s’est pour sa part exprimée Françoise Baud. Un discours repris par les représentants sur place de l’Union juive pour la paix, qui compte parmi ses membres l’indigné Stéphane Hessel.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Salah Hamouri accueilli avec émotion à Valenton
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi