Environnement | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 02/05/2012
Réagir Par

Sécheresse malgré la pluie!

Publicité

Difficile d’imaginer que la sécheresse sévit en ce moment dans le Val de Marne alors que la pluie est tombée sans discontinuer tout le mois d’avril. Et pourtant si!  Comme dans l’ensemble de l’Ile de France, le niveau des eaux superficielles et souterraines y a diminué de manière exceptionnellement précoce car il n’a pas assez plu cet hiver!

Dans 13 communes du département (Boissy-St-Léger, Chennevières-sur-Marne, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny, Le Plessis-Trevise, La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes) qui sont concernées par le bassin versant de l’Yerres, du Réveillon, du Morbras, ainsi que par la nappe de Champigny, les mesures de restriction suivantes sont imposées :

– Interdiction de lavage des voitures en dehors des stations professionnelles équipées d’économiseur d’eau ou de lavage haute pression.
– Interdiction d’arrosage des pelouses entre 8h et 20h.
– Interdiction de lavage des voiries et espaces publics sauf impératif sanitaire et balayeuses-laveuses automatiques.
– Interdiction d’alimenter les fontaines publiques en circuit ouvert sauf en cas de disposition contraire d’un plan canicule.
– Limitation de la consommation d’eau au strict nécessaire pour les activités industrielles et commerciales.
– Restrictions de l’irrigation des terres agricoles et de l’arrosage des jardins potagers.
– Interdiction de vidange, remplissage et maintien en eau des plans d’eau.

Plus d’informations sur les mesures restrictives

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi