Publicité
Publicité : Ordival 94
Réagir Par

Soupçons d’agressions sexuelles dans une maternelle de Créteil: Luc Chatel réagit

Publicité

Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a lancé lundi une enquête administrative, après les agressions sexuelles présumées perpétrées sur des enfants par un enseignant de l’école maternelle Chateaubriand de Créteil (Val-de-Marne), a-t-il annoncé à l’AFP. « J’ai décidé ce matin de lancer une enquête administrative (…) J’ai besoin de savoir si, à tous les échelons (de l’Education nationale), il y a eu les réponses appropriées à la gravité de la situation. Vis-à-vis des parents, c’est important qu’on leur dise ce qui s’est passé« , a-t-il déclaré.

« On va examiner la procédure depuis que nous avons appris le drame : Que s’est-il passé concrètement dans l’école? Quelle a été la réponse apportée par nos autorités locales vis-à-vis des enfants, des familles, des enseignants ?« , a-t-il ajouté, précisant que « l’inspection générale sera sollicitée ».

Cet enseignant de 48 ans, aujourd’hui suspendu de ses fonctions, a été mis en examen pour avoir agressé sexuellement au moins deux écolières, selon des parents d’élèves. Il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Luc Chatel a par ailleurs demandé au recteur et à l’inspecteur d’académie de tenir lundi « un point de presse de situation sur le déroulé des événements et les réponses qui ont été apportées par l’Education nationale à ce drame ».

Il a aussi demandé au recteur de recevoir les familles des victimes lundi. « Des contacts ont été pris mais une des trois familles est manifestement difficile à joindre« , a-t-il précisé.
Enfin, M. Chatel a demandé au ministre de la Justice, Michel Mercier, « si le procureur pouvait recevoir les familles pour s’entretenir avec elles« .

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi