Société | | 21/09/2012
Réagir Par

Statue de Carla Bruni : retour en images sur l’inauguration

Une quarantaine d’invités officiels et autant de journalistes, riverains émus ou encore habitants hostiles à l’érection d’une statue à l’image de Carla Bruni, se sont pressés sous la pluie cet après-midi pour assister à l’inauguration de la Valnurèse, cette statue de plumassière dont le visage a tant fait jaser, et qui décore désormais le programme immobilier Cogedim de la Petite Italie à Nogent sur Marne. Retour en images.

En ce premier jour d’automne, la pluie a découragé les moins téméraires. Dès 16 heures, le drapeau du Front de gauche flotte seul sur la placette de la Petite Italie, à Nogent sur Marne, rejoint quelques instants plus tard par ceux de la CFDT. “Je ne comprends pas qu’on représente une statue d’ouvrière avec une tête de milliardaire!” résume un militant FG. Une dame italienne se montre au contraire émue : ” Cette rue a bien changé ! quand j’étais enfant, c’était un bidonville italien ici. Les égouts débordaient, les rats couraient dans la rue et les Italiens chantaient, mangeaient et buvaient tous les jours en pleine rue. Ce n’est plus le même charme !” se souvient-elle nostalgique. Quand au choix de Carla Bruni et à la polémique…  “Elle est belle, elle est italienne, c’est suffisant ! de toute façon, dès que Sarkozy faisait quelque chose, tout le monde le critiquait alors…

Nogent Démocratie, parti politique local plutôt centriste, a joué l’humour, arborant des affichettes représentant la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiller demandant “Et pourquoi pas moi?”.

Petit à petit, les quelques  invités (membres du Conseil municipal de Nogent sur Marne et partenaires de l’opérateur immobilier Cogedim) arrivent. L’entrée est gardée par plusieurs vigiles et pas question d’entrer sans son carton. Aucun journaliste n’est invité en dehors du photographe officiel habilité. C’est tout juste si l’on laisse rentrer le député-maire du Perreux sur Marne, Gilles Carrez, qui arrive sans bristol et doit préciser qu’il est “député de Nogent sur Marne, tout simplement“. Rapidement, une cinquantaine de personnes, guère plus, attend depuis la placette publique pour assister à la cérémonie. Le maire de Nogent sur Marne, Jacques JP Martin, se faufile, immédiatement interpellé par une habitante. “Je n’ai rien à déclarer. C’est une inauguration privée, je suis invité.”

 

16h45 : les discours et remerciements commencent de la part de Cogedim puis de la mairie. L’édile rappelle l’histoire italienne de Nogent sur Marne, évoque François Cavanna et son célèbre roman Les Ritals, et motive le choix de la plumassière, métier exercé par ces ressortissantes d’Emilie Romagne venues à Nogent au début du 20e siècle (Voir le discours officiel du maire, publié sur le site officiel de la ville). L’artiste nogentaise Elisabeth Cibot, qui a précédemment réalisé des  statues de François Mitterrand, Charles de Gaulle et Jean-Paul II, explique son travail et cite le sculpteur italien de la renaissance Benvenuto Cellini, qui a inspiré son oeuvre.

17h La bâche bleue tombe.

Les badauds se dispersent. “Moi ça ne me dérange pas qu’on ait choisi Carla, je la trouve jolie et c’est l’ancienne première dame. Mais j’aurais préféré la voir autrement qu’en plumassière, ça manque de classe ! Ils auraient aussi pu la partager en la mettant sur la placette publique, regrette un Italien qui habite en face. Et puis, cette inauguration entre soi ce n’est pas très populaire!” 

18h  Il pleut toujours,  les officiels sont partis boire le champagne. Seuls subsistent encore quelques instants les drapeaux devant la plumasssière. Carla n’est pas venue. Nicolas non plus.

Voir tous les articles déjà publiés sur ce sujet.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , , avec comme tags Carla Bruni, , Cogedim, Inauguration, Nogent,
12 commentaires pour Statue de Carla Bruni : retour en images sur l’inauguration
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi