Réagir Par

Un nouveau pôle psychiatrie aux Murets

Un nouveau pôle psychiatrie aux Murets

Le Centre Hospitalier Les Murets de la Queue en Brie a inauguré hier matin ses nouvelles unités d’hospitalisation psychiatrique. Sur plus de 2600m², le nouvel édifice ouvre 45 lits supplémentaires aux patients, dont 3 chambres adaptées aux personnes à mobilité réduite.


Le bâtiment est découpé en quatre zones distinctes : l’accueil  et les consultations, l’unité de soins pour les « patients entrants » (Manet), l’unité ouverte de « patients pré-sortants » (Corot), et, à l’étage, les lieux d’activités communes comme par exemple la salle d’ergothérapie.

Le bâtiment est entourée d’espaces verts clôturés par des panneaux en treillis soudés. L’architecture de l’unité a été pensée pour s’inscrire dans la continuité stylistique du pôle 94G01 (Fontenay-sous-Bois et Vincennes) inauguré en 2007. Il aura fallu 19 mois de travaux pour mettre sur pied cette nouvelle structure, pour un coût global de 10,6 millions d’euros. Les premiers  patients des unités Manet et Corot pourront s’y installer mi-février.

Ces nouvelles unités dépendent du 3ème secteur de psychiatrie adulte du Val-de-Marne (Commune de Champigny-sur-Marne). La gestion des soins psychiatriques est en effet découpée en secteurs en fonction du lieu d’habitation. Opérant sur cinq secteurs, le Centre Hospitalier Les Murets couvre  440 000 habitants, soit près de 33% de la population du Val-de-Marne.  Avant ces nouvelles unités, le troisième secteur disposait déjà du Centre « La Tourelle » et de l’hôpital de jour « La Maison du Parc », mais le dispositif d’hospitalisation datait des années 60, au moment de la création des Murets, et ne répondait plus aux besoins du secteur, ni aux normes de confort et de sécurité en vigueur.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi