Justice | | 22/09/2012
Réagir Par

Un suicide à la maison d’arrêt de Fresnes

Un suicide à la maison d’arrêt de Fresnes

Un homme de 28 ans, détenu depuis mars pour l’enlèvement et l’agression d’une joggeuse à proximité de Saint-Cyr-sous-Dourdan (Essonne) s’est donné la mort “en début de semaine” à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Le 11 mars, une professeur de physique-chimie de 39 ans avait été enlevée et mise dans le coffre d’une voiture, tandis qu’elle faisait son jogging sur une route de campagne à proximité de Saint-Cyr-sous-Dourdan (Essonne), la ville où elle réside. L’enseignante avait finalement pu fuir au bout de quelques dizaines de minutes. Un automobiliste l’avait retrouvée sur le bord d’une route de Rochefort-en-Yvelines (Yvelines).

Quelques jours plus tard, le jeune homme avait été interpellé dans cette commune. Il avait reconnu les faits lors de sa garde à vue, avant d’être mis en examen pour “tentative d’homicide volontaire” et “enlèvement et séquestration” et écroué.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , , Suicide en prison
Aucun commentaire pour Un suicide à la maison d’arrêt de Fresnes
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi