Manifestation | Villejuif | 04/02/2012
Réagir Par

Villejuif : manifestation pour du chauffage

Publicité

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées samedi à Villejuif (Val-de-Marne) en soutien à une mère de famille dont le chauffage au gaz a été coupé pour cause d'impayés. "Cette femme n'a plus les moyens de se chauffer chez elle. On ne peut pas tolérer ça avec les températures actuelles", s'est indigné Michel Mittenaere, président de la CNL 94 (Confédération Nationale du Logement), l'association à l'initiative du rassemblement.

« On m’a coupé le gaz vendredi à cause de mes dettes. Je n’ai plus de chauffage, plus d’eau chaude, et je ne peux plus utiliser ma gazinière pour me faire à manger« , a témoigné au téléphone la femme de 46 ans qui vit avec ses trois filles âgées de 16 à 21 ans. « Ce qu’on vit à l’heure actuelle, ce n’est pas normal. Il fait 0°C chez nous. Là, on ne survit que grâce aux voisins qui nous amènent des couvertures », a-t-elle poursuivi, déclarant gagner 830 euros de revenus sociaux par mois, pour un loyer de 1.000 euros. Elle a assuré avoir sollicité GDF et n’avoir eu « aucune réponse« .

La vague de froid qui traverse actuellement la France a conduit au placement sous vigilance orange de 68 départements. Météo France prévoit des épisodes neigeux, parfois accompagnés de verglas, arrivant dans la nuit de samedi à dimanche par le nord-ouest sur la France. Ce grand froid, qui concerne une bonne partie du pays, devrait durer encore plusieurs jours.
Source AFP

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi