Faits divers | | 16/02/2012
Réagir Par

Viol d’un codétenu à Fresnes : 14 années de réclusion

Un détenu de 48 ans a été condamné mercredi à 14 années de réclusion par la Cour d’assises du Val-de-Marne qui le jugeait à huis clos pour avoir violé son compagnon de cellule à Fresnes en 2008, a-t-on appris de source judiciaire. Le ministère public avait requis entre 15 et 18 ans de réclusion à l’encontre d’Ali C., poursuivi pour viols et tentative de viol en récidive. Son avocate, Me Patricia Cohn, a indiqué à l’AFP qu’elle ferait “sûrement” appel.

Jugé depuis mardi, Ali C. a été reconnu coupable d’avoir, en octobre 2008, imposé une série d’actes sexuels à son compagnon de cellule qui purgeait une peine pour viol de mineur, afin de le guérir de “ses démons” en le soumettant à une “thérapie”. L’accusé était alors lui-même incarcéré pour le viol d’une femme âgée lors d’un cambriolage dans la Loire, qui a lui a valu une condamnation à 14 années de réclusion en 2007.

Au moment des faits, les deux hommes ne cohabitaient dans la même cellule que depuis environ une semaine. Ils sont actuellement écroués dans des maisons d’arrêt différentes.
Me Cohn avait plaidé l’acquittement, assurant que son client était “accessible à une libération conditionnelle” au moment des faits. “Il est père de deux grands enfants et n’avait connu aucun incident en détention. Il n’avait aucun intérêt à commettre un tel acte”, avait-elle expliqué, en marge de l’audience.

L’affaire avait été mise au jour grâce aux déclarations de la victime qui avait brisé l’omerta et alerté l’administration pénitentiaire, après avoir subi brimades et humiliations dans la cour de promenade de la maison d’arrêt. “Je ne voulais pas que le psychiatre révèle les faits car je savais que je serais grillé dans toute la détention”, avait déclaré la victime pendant l’instruction.

Les procès de ce type sont rares, en raison notamment de la loi du silence régnant en milieu carcéral. Les archives judiciaires portent la trace de rares procès relatifs à des viols de détenus commis en réunion et accompagnés d’actes de barbarie, comme à Troyes, en février 2010, ou à Vesoul, en octobre 2004.
Source AFP

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Viol d’un codétenu à Fresnes : 14 années de réclusion
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi