Justice | Accueil Val de Marne (94) Fontenay-sous-Bois | 12/10/2012
Réagir Par

Viols collectifs : le parquet fait appel

Viols collectifs : le parquet fait appel

Alors que le verdict du procès des viols collectifs  perpétrés il y a treize ans sur des jeunes filles de quinze et seize ans dans une cité de Fontenay sous Bois a suscité une certaine émotion, considéré comme trop clément avec les agresseurs, la procureure de la République du Val de Marne, Nathalie Beccache, a annoncé aujourd’hui que le parquet avait décidé de faire appel des condamnations et de certains acquittements.

Raison invoquée : un verdict comme trop éloigné du réquisitoire de l’avocate générale.

Après trois semaines de procès en grande partie à huis-clos, seuls quatre des dix hommes qui  comparaissaient ont écopé de peines de prison, ceux qui ont reconnu avoir eu des relations sexuelles avec l’une des plaignantes – qu’ils ont considéré comme consenties.  Deux accusés ont été condamnés à un an ferme et quatre années supplémentaires avec sursis, un autre à cinq ans dont quatre ans et demi avec sursis et le quatrième à trois ans avec sursis.

Au fur et à mesure du procès, le témoignage des deux plaignantes s’est en partie retourné contre elles, surtout lorsque l’une a reconnu avoir porté de fausses accusations de viols en 1996 tandis que l’autre ne reconnaissait plus deux des accusés.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi