Entreprendre | Val de Marne | 27/02/2013
Réagir Par

Plusieurs Bricorama rouvriront bientôt le dimanche

Plusieurs Bricorama rouvriront bientôt le dimanche
Publicité

(mis à jour suite mise à une mise point du préfet du 28/02) Plusieurs magasins Bricorama devraient pouvoir ouvrir à nouveau le dimanche, a annoncé mercredi 27 février le président du groupe, Jean-Claude Bourrelier, qui avait été reçu à Matignon la semaine dernière pour défendre sa cause.

Dans le Val de Marne, l’enseigne compte sept magasins, à Villiers-sur-Marne (le plus grand), Thiais, Ivry, Fontenay-sous-bois, Nogent sur Marne,  Saint-Maur des Fossés et le Kremlin Bicêtre. Des dérogations sont en cours d’instruction à leur sujet en préfecture. Lors d’un point presse du 27 février, le président de Bricorama avait indiqué que quatre ouvertures étaient déjà actées dans le cadre de Puce (Périmètre urbain de consommation exceptionnelle) dans le Val de Marne. Une information démentie par le préfet le 28 février, précisant avoir reçu des demandes de dérogation en cours d’instruction. Si ces demandes aboutissent, elles seront valables un an.

Bricorama avait du fermer ses magasins le dimanche début novembre sur décision de justice faisant suite à une plainte du syndicat FO. Une décision que le distributeur conteste car il assure que les salariés sont demandeurs et rappelle qu’ils sont payés à 200% le dimanche. Il contestait également le fait que d’autres magasins concurrents comme Castorama ou Leroy Merlin disposaient de dérogations, ce qui crée une distorsion de concurrence le dimanche, important jour de chiffre d’affaires.

A Fresnes, une demande de Puce a été faite pour réglementer le travail le dimanche, et fait actuellement l’objet d’une instruction. Un Puce permet aux magasins qui sont compris dedans d’obtenir des dérogations pour ouvrir le dimanche sous condition d’accord collectif. Les Puce ne peuvent être définis que dans les agglomérations de plus d’un million d’habitants. Après avoir été votée en Conseil municipal, la demande de périmètre d’usage de consommation exceptionnel doit être approuvée par le préfet. (en savoir plus sur le PUCE)

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi