Municipales 2014 | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 22/10/2013
Réagir Par

A Vitry, la Fabrique à idées veut inventer une ville écolo-citoyenne

A Vitry, la Fabrique à idées veut inventer une ville écolo-citoyenne
Publicité

Vitry en mieuxAlors que l’aile de gauche du Front de Gauche a lancé la semaine dernière sa réflexion pour construire une liste alternative à celle de la majorité sortante PCF de Vitry-sur-Seine, voici que s’ébauche la Fabrique à idées, initiée notamment par Jacques Perreux, conseiller général et régional EELV, mais sans vocation à porter un soutenir un parti politique en particulier.

Ce collectif sans-étiquette de gauche à tendance écologiste vient de publier un quatre pages « Vitry en mieux » pour appeler à une réunion publique le 7 novembre et lancer des propositions pour la ville. Pour l’instant, il n’a pas encore tranché s’il souhaitait ou non se transformer en liste en vue des élections municipales de 2014 à Vitry.

Quant à un rapprochement éventuel avec l‘initiative lancée la semaine dernière, rien n’est exclus non plus. « Nous avons déjà discuté avec eux et estimé que pour l’instant, nos démarches n’étaient pas exactement les mêmes et méritaient de se poursuivre chacune en autonomie. Mais nous nous regardons avec bienveillance et nos initiatives ont davantage une vocation de convergence que de concurrence », explique Jacques Perreux.

Sur le fond, le collectif de cette fabrique à idées rappelle son ancrage à gauche et ne remet pas en question les valeurs fondamentales de la majorité sortante. Le collectif pointe en revanche une insuffisance de démocratie participative, n’impliquant pas les habitants dans des grands dossiers, comme la collecte pneumatique des déchets par exemple, et développe des positions légèrement différentes sur les questions urbaines. « Concernant le contrat de développement territorial qui prévoit la création de 20 000 logements en contrepartie d’un emploi pour un logement, nous ne sommes pas contre sur le principe mais souhaitons des points d’étape régulier, par exemple tous les deux ans, qui s’assurent bien qu’il y a effectivement un emploi par logement. Nous sommes aussi d’accord pour construire en bord de Seine mais avec précaution », détaille Jacques Perreux.

 

 

Réunion publique – lancement de la Fabrique à idées
Jeudi 7 novembre à 20h
salle Robespierre — 3, allée du Petit Tonneau 94400 Vitry sur Seine

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi