Environnement | Bois de Vincennes | 12/09/2013
Réagir Par

Aire d’accueil de gens du voyage au bois : les villes riveraines attaquent le permis

Publicité

Aire Accueil Gens du Voyage Bois de Vincennes Aspect PaysagerLa confrontation se poursuit entre les villes UMP riveraines du Bois de Vincennes* et la ville de Paris à propos du projet d'aire d'accueil de gens du voyage au niveau de l'actuel parking de l'hippodrome. Un recours vient d'être déposé contre le permis d'aménager.

« Nous avons déposé un recours contre le permis d’aménager le 10 septembre au motif que ce projet est contraire aux principes d’aménagement du bois en tant qu’espace naturel, contraire à la charte signée entre les communes riveraines du bois, et contraire encore, à la loi de juillet 2000 qui prévoit que des écoles soient situées à proximité d’une aire d’accueil », motive le sénateur-maire UMP de Saint-Maurice Christian Cambon. Le recours a été déposé par les villes et associations riveraines.

Ce même mardi 10 septembre, le sénateur avait questionné le nouveau ministre de l’Ecologie, Philippe Martin,  en insistant sur la dimension « poumon vert » de l’Est parisien du bois de Vincennes. Le nouveau ministre avait répondu par la conformité du nouveau projet de la ville de Paris avec la Commission des paysages. « J’ai obtenu une réponse juridique alors que je souhaitais une réflexion commune sur l’avenir du bois de Vincennes », commente Christian Cambon.  Lire l’intégralité de l’échange entre le sénateur et le ministre.

 

 

*Joinville-le-Pont, Saint-Maurice, Charenton-le-Pont, Vincennes, Nogent-sur-Marne,  Saint-Mandé.

Voir les précédents articles publiés sur ce sujet qui a déjà donné lieu à des pétitions, une manifestation et à la visite sur place de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

14 commentaires pour Aire d’accueil de gens du voyage au bois : les villes riveraines attaquent le permis
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi