Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Nogent-Sur-Marne | 22/02/2013
Réagir Par

Bientôt les relevés de compteurs d’eau via les ondes

Publicité

Le Conseil municipal de Nogent sur Marne du 27 février va voter l’installation de 300 répéteurs sur les lampadaires de la ville pour réceptionner les informations transmises par les compteurs d’eau des habitations et les retransmettre à Véolia, opérateur de la distribution d’eau,via une antenne radio. L’objectif est d’éviter d’envoyer des personnes relever les compteurs et de disposer d’informations en temps réel (connexion quotidienne).

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet Téléo mis en place par le Sedif (Syndicat intercommunal en charge de la distribution de l’eau dans 144 villes d’Ile de France) avec Véolia, l’opérateur qui gère cette distribution pour le compte du Sedif. Dans le Val de Marne, plusieurs autres communes ont déjà équipé leurs candélabres, notamment Ivry, Vitry, Orly ou Le Perreux sur Marne. Le déploiement sera effectué par la société M2o City, créée par Véolia et Orange pour déployer un réseau de ce type dans l’ensemble de l’hexagone.

Ces nouvelles installations ne devraient pas coûter de supplément aux utilisateurs. Pour la ville, la mise à disposition de chaque candélabre rapportera un euro symbolique par an. Pour les usagers, le télé-relevé de ces compteurs intelligents devrait permettre de disposer d’une facturation sur consommation réelle ou d’alertes en cas de fuite.

Question d’ondes

Ce service utilisera la bande de fréquence 868-870 Mhz et émettra à une puissance de 25 milliwatts quelques secondes par jour. Bien que ces valeurs soient très faibles comparé à des téléphones portables ou même à du Wi-Fi, la question des ondes électro-magnétiques induites par ces nouveaux dispositifs commence toute fois à faire débat en France (voir article de l’association Robin des toits à ce sujet). Dans le département, plusieurs communes ont adopté ce principe à l’unanimité mais il y a parfois eu débat sur cet aspect, notamment au Perreux où plusieurs élus d’opposition se sont enquis des conséquences sur la sante (voir le compte-rendu du débat lors du Conseil municipal du 20 décembre 2012). Dans son rapport d’activité 2011, le Sedif reconnait du reste quelques difficultés d’obtention des autorisations administratives pour la pose des équipements (voir explications sur ce projet page 25 du rapport d’activité du Sedif 2011). Cette question pourrait bien aussi faire débat lors du conseil municipal de Nogent sur Marne, ce 27 février.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags , Nogent
24 commentaires pour Bientôt les relevés de compteurs d’eau via les ondes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi